Exchange your Mind

"La connaissance ne vaut que si elle est partagée" / "An effective Knowledge is a shared one"

Lync 2010 : SDP : Notions de base

Posted by Teruin laurent le février 10, 2013


Lorsque l’on initialise des téléconférences multimédia des appels en voix sur ip, que l’on utilise des flux vidéo, ou d’autre type de sessions, il est nécessaire d’utiliser une technique permettant d’acheminer les détails du flux média, les adresses, et d’autre description vers les participants.

SDP fourni une représentation standardisée indépendante du type de données transférée. SDP est un protocole qui va décrire simplement les sessions et ne possède pas de mécanisme de vérification liées au transport. SDP peut en effet tout à fait utiliser différentes couches de transport comme SAP (Session Announcement Protocole), Session Initiation Protocol (SIP), Real Time Streaming Protocol ou bien Hypertext Transport Protocol.

SDP a été conçu pour fournir un ensemble de description de session pouvant fonctionner dans un cadre relativement étendu de réseaux. . SDP est défini par la RFC 4566 dont une partie de cet article est tiré.

Conçu pour fonctionner dans le cadre de réseau hétérogène, son objectif principal est de convoyer des informations à propos des flux média dans le cadre de session multimédia, afin de permettre aux récipiendaires de participer à cette session. Il effectue en réalité deux actions bien précises qui sont les suivantes :

  • Fourni un moyen pour communiquer l’existence d’une session
  • Transporte les informations suffisantes pour permettre aux participants de rejoindre la session

Exemple d’usage de SDP

  • Lors de l’utilisation et de la création de session Multimédia les messages SIP qui vont décrire le type de session multimédia sont la plupart du temps écrits en SDP.
  • Le protocole Real Time Streaming Protocol (RSTP) qui contrôle l’acheminement de données temps réels est utilisé par des clients qui vont, via SDP, négocier des paramètres média.
  • Lors de l’utilisation de moyen de transmission comme la messagerie ou la navigation Web, la description d’un média de type application/Sdp permet d’associer via le navigateur l’application à exécuter.

Contenu d’une session SDP

La liste ci-dessous fourni les éléments nécessaires à la création d’une session SDP. Une session SDP comprend les éléments suivants :

  • Nom de la session et but
  • Informations de durée concernant la dite session.
  • Le type de média utilisé dans la session
  • Information requise pour recevoir ce flux média (Adresse, Ports, formats.)

Des informations complémentaires peuvent être adjointes à la session pour informations

  • Information de bande passante utilisée
  • Information concernant la personne responsable de la session

     

SDP décrit les informations média selon le format suivant :

  • Type du média : Vidéo, Audio, etc..
  • Information concernant le type de protocole de transport (RTP/UDP/IP/H.320 etc)
  • Format du média (H.261, MPEG etc..)

S’il s’agit d’une session multicast SDP fourni

  • Adresse du groupe Multicast relative aux média
  • Type de transport pour le média

     

S’il s’agit d’une session unicast SDP fourni

  • L’adresse distante relative au média
  • L’adresse du port distant relative au média

Dans le cas où la session est bornée dans le temps, le protocole SDP permet de véhiculer les informations suivantes :

  • Informations arbitraires relatives au démarrage et la clôture de la session
  • Informations de récurrence de la session dans le temps (tous les Lundi de 13 à 15h00)

La quasi-totalité des informations SDP sont décrites avec un type de média suivant : « application/sdp » au format ISO 10646

L’exemple suivant illustre une description de sessions SDP

Content-Type: application/sdp
Content-Length: 223
Message-Body: v=0
o=- 0 0 IN IP4 192.168.0.51
s=session
c=IN IP4 192.168.0.51
t=0 0
m=message 5060 sip null
a=accept-types:text/plain multipart/alternative image/gif text/rtf text/html application/ms-imdn+xml text/x-msmsgsinvite

Ou

  • V: va indiquer la version du protocole SDP. Généralement égale à zéro
  • 0: va indiquer l’adresse source du message ainsi que l’identification de la session. IN pour Internet format de l’adresse IP (4 ou 6) et l’adresse IP.
  • S : va indiquer le nom de la session
  • T : va indiquer l’information temporelle de début et de fin de session 0 0 signifiant que la session et supposée permanente
  • M : va indiquer la description du média. Il s’agit ici d’un message sip utilisant le port 5061.
  • A : va indiquer le type de format accepté dans la session

Ci-dessous un autre exemple de session SDP un peu plus orienté vidéo

v=0

o=jdoe 2890844526 2890842807 IN IP4 10.47.16.5

s=SDP Seminar

i=A Seminar on the session description protocol

u=http://www.example.com/seminars/sdp.pdf

e=j.doe@example.com (Jane Doe)

c=IN IP4 224.2.17.12/127

t=2873397496 2873404696

a=recvonly

m=audio 49170 RTP/AVP 0

m=video 51372 RTP/AVP 99

a=rtpmap:99 h263-1998/90000

 

SDP fait naturellement partie des protocoles utilisés par l’environnement Lync dans la description de session. Description que vous retrouverez si vous examiner les journaux d’un client Lync 2010/ 2013.

Et bien sûr pour en savoir plus…. La rfc comme toujours.

Cordialement
Laurent Teruin

 

 

 

 

 

.

About these ads

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 222 autres abonnés

%d bloggers like this: