Exchange your Mind

"La connaissance ne vaut que si elle est partagée" / "An effective Knowledge is a shared one"

Archive for the ‘1-EXCHANGE 2010’ Category

Exchange et le Stockage – Partie 14

Posted by Anthony Costeseque le mars 25, 2013


Bonjour à tous,

Update 09/04/2013 : pour répondre à certaines remarques que j’ai pu recevoir :)

1 – Les calculs ne sont pas présents pour la partie JBOD RAID-Less : je vous renvoie à la partie 3 (calcul DB+Logs avec la feuille Excel MBX Exchange)

    2 – Les types de disques détail :

  • Enterprise (ENT)
    • Interface dual port SAS
    • 10K, 15K tours par minutes (TPM)
    • 146, 300, 400, 450, 600GB +
    • Large Form Factor (LFF) & Small Form Factor (SFF)
  • Midline (MDL)
    • SAS – dual port
    • SATA – single port
    • 7200 TPM + LFF & SFF
    • 500GB, 750GB, 1TB, 2TB +
  • Entry (ETY) – Ne convient pas pour ExchangeEntry (ETY) – Ne convient pas pour Exchange

La référence dans la plus part des déploiements est MDL SAS 7200 tr/min, on trouve toujours du DAS pensé pour le JBOD RAID-Less chez HP avec du SATA mais c’est de plus en plus rare (la différence de prix entre le SAS et le SATA est très faible)

    3 – La prise en compte des produits tiers qui ajoute de la charge : BES, etc … -> En effet il faudra adapter en fonction de la charge que vous ajouterai sur vos serveur Mailbox

    4 – Ces calculs théoriques sont à adapter en fonction de ce que vous constaterez pendant les premiers mois de pleine production, important dans le cas du JBOD RAID-Less la charge assumée pour 1 disques 540/550 utilisateurs n’est jamais de 100% (les chances que les 550 utilisateurs sollicitent simultanément leur boite mail est à peu près comme de gagner au loto (oui je sais ça arrive ! mais ça ne m’est encore jamais arrivé :/)

    5- Pour finir ce ne sont pas des règles mais des constats que j’ai pu faire pendant ces années ou j’ai déployé de l’Exchange 2010, beaucoup de composant dans l’infrastructure peuvent influencer le rendu final !

    6 – Ne jamais oublier de valider votre infrastructure avec JetStress cela permet déjà de faire ressortir les grosses anomalies qu’il pourrait y avoir dans le design coté stockage

Je vais reprendre cette série de billets sur le stockage dans Exchange 2010, et je vous propose aujourd’hui les scenarios classiques de dimensionnement que je rencontre le plus souvent.

Direct attachement interne

(DAS)

Storage Area Network

(SAN)

Direct attachement externe

(DAS)

SANS HA

AVEC HA / RAID

AVEC HA / RAID

AVEC HA / JBOD Raid-Less

50 – 100 utilisateurs

100 – 500 utilisateurs

> 500 utilisateurs

> 3000 utilisateurs

1 Copie

2 Copies

2 Copies

>= 3 Copies

Voici le résumé.

Maintenant comment le lire :

Mon expérience dans le design d’infrastructure Exchange (2010) m’a montré que dans la plupart des cas c’est le nombre d’utilisateurs (3eme ligne) qui conditionne le reste de la solution.

Même si ce n’est pas toujours le cas pour une installation inférieur à 100 Utilisateurs le HA ne sera pas pris en charge pas Exchange mais souvent par une autre solution (souvent basé sur la technologie de virtualisation qui la soutient).

Ce tableau montre aussi que pour aller vers du DAS JBOD RAID-Less il faut un nombre d’utilisateurs important pour rentabiliser le fait de devoir avoir au moins 3 Copies pour une base.

Donc ce tableau ce lit à partir du nombre de d’utilisateurs que devra supporter votre solution de messagerie pour ensuite vous montrer le scenario le plus rependu et le plus optimal en terme de cout/fonctionnalité.

Maintenant passons au détail de chaque solution :

 
 

50 – 100 utilisateurs / SANS HA – 1 Copie

Profile I/O : 0,12 IOPS

  • 100 messages (80/20)
  • 100Ko la taille moyenne d’un mail
  • 14 jours de SIR

Bonnes pratiques : Taille de 200Go maximum

Disques de 2To 7200 tr/min

RAID Obligatoire

RAID 1 (1+1)

RAID 5 (2+1)

Building block

En partant du stockage je peux soutenir au maximum 65 IOPS sur un disque de 2To SATA 7200 tr/min mais il ne faut pas oublier la pénalité en écriture.

Maximum IOPS database
65 / (0,6+(2×0,4)) = 46,43 disons 46 IOPS pour du RAID 1

(65×2) / (0,6+(4×0,4)) = 59,09 disons 59 IOPS pour du RAID 5

Nombre maximum d’utilisateurs

(65 / (0,6+(2×0,4))) / (0,12x(1+20%)) = 322,42 disons 322 utilisateurs en RAID 1

((65×2) / (0,6+(4×0,4))) / (0,12x(1+20%)) = 410,35 disons 410 utilisateurs en RAID 5

Bilan (SANS HA)

Type de disque

Niveau de RAID

Pénalité

Nombre d’IOPS supporté

Nombre d’utilisateurs

Quota

Nombre d’utilisateurs par base de 200Go

Nombre de bases nécessaire

Licence Exchange nécessaire

2To
7200 trm

RAID 1 (1+1)

2

46

322

1Go

120

3

standard

2To
7200 trm

RAID 1 (1+1)

2

46

322

2Go

68

5

standard

2To
7200 trm

RAID 5 (2+1)

4

59

410

1Go

120

4

standard

2To
7200 trm

RAID 5 (2+1)

4

59

410

2Go

68

7

enterprise

 
 

100 – 500 utilisateurs / AVEC HA – 2 Copies

Serveurs MBX : 2 minimums

Licences Windows Entreprise (pour supporter le cluster MSCS utilisé par le DAG)

Bonnes pratiques : Taille de 200Go à 2To pour une base de données

profile I/O qui passe de 0,12 à 0,1

Nombre maximum d’utilisateurs

(65 / (0,6+(2×0,4))) / (0,1x(1+20%)) = 386,90 disons 386 utilisateurs en RAID 1

    (contre 322 SANS HA)

((65×2) / (0,6+(4×0,4))) / (0,1x(1+20%)) = 492,42 disons 492 utilisateurs en RAID 5

    (contre 410 SANS HA)

Bilan (Avec HA) (Sur chaque serveur)

Type de disque

Niveau de RAID

Pénalité

Nombre d’IOPS supporté

Nombre d’utilisateurs

Quota maximum

Nombre de bases nécessaire

Licence Exchange nécessaire

2To
7200 trm

RAID 1 (1+1)

2

46

386

2,5Go

1

standard

2To
7200 trm

RAID 5 (2+1)

4

59

492

3Go

2

standard

 
 

> 500 utilisateurs / AVEC HA – 2 Copies / Version SAN


Cache intelligent

Introduction d’une gestion du cache intelligente permettant de minimiser au maximum la pénalité RAID


Base de référence pour vos réflexions :

Exchange 2010 Solution Reviewed Program (ESRP) – Storage v3.0

http://technet.microsoft.com/en-us/exchange/ff182054.aspx

 
 

> 3000 utilisateurs / avec HA – 3 Copies / Version JBOD RAID-Less

Introduction du JBOD RAID-Less (DAS)

Minimum 3 copies (1 active + 2 passives)

Model : 1 LUN pour la base de données et ses logs = 1 disque


Recommandation

Une large variété de type de stockages sont supportés pour Exchange 2010. Toutefois, le mode RAID-less 3 copies ou plus est la recommandation des équipes produits et du consulting Microsoft, donc validé par le support Microsoft dans les revues de supportabilité.

Concernant le taux de panne des disques SATA/SAS 7200tr/min et donc un éventuel cout d’exploitation caché, les équipes produits Exchange ont mené des tests particulièrement avancés avec les principaux constructeurs (HP, Dell, IBM, etc…)

En mode JBOD RAID-Less le « Annual Disk Failure Rate » (AFR) n’excède pas 5%.

Les constructeurs annoncent des résultats identiques et basent leurs prévisions d’intervention et remplacement de disques sur ces métriques.

Pour rappel, la maintenance des disques couvre le remplacement en 4 heures en 24X7.

3 Copies ou 4 ?

La réponse simple est 4, tout simplement car si vous avez 4 serveurs MBX reparties entre 2 salles et que la salle ou vous avez 2 copies crash complètement, vous avez une copie survivante active sur la salle 2.

Maintenant la salle revient et les synchro des copies commencent, si la salle 2 crash pendant la copie il ne reste plus rien de consistant il faut donc repartir du dernier backup !

2 copies sur chaque salle (4 au total) permettent de s’affranchir de ce scenario.

Building block

En partant du stockage je peux soutenir au maximum 65 IOPS sur un disque de 2To SATA 7200 tr/min ici aucune pénalité.

Maximum IOPS database
65 / (0,6+(1×0,4)) = 65 IOPS

Nombre maximum d’utilisateurs

(65 / (0,6+(1×0,4))) / (0,1x(1+20%)) = 540 utilisateurs

Quotas

Je suis clairement limité par les IOPS donc il ne reste plus qu’à maximiser l’espace disponible.

Je peux donc proposer comme quotas :

1,7Go maximum

Avantages/Inconvénients

SAN / RAID

  •     Compliqué à implémenter
  •     Prévoir des disques de Hot Spare (1 / 30 disques)
  •     Besoin de connaissances pour le maintien et l’administration
  •     Couteux (infrastructure Fibre Chanel)

DAS / JBOD RAID-Less

  •     Simple d’implémentation
  •     Pas de besoins de connaissances en SAN
  •     Pas de notion de Hot Spare
  •     Moins couteux (infrastructure SAS/SATA)

 
 

Bonne lecture à tous,

Pour toutes questions n’hésitez pas.

Anthony COSTESEQUE

Posted in Exchange Server 2010, Installation-2010, Performance-2010, Stockage-2010 | 1 Comment »

Lync 2010 : SDP : Notions de base

Posted by Teruin laurent le février 10, 2013


Lorsque l’on initialise des téléconférences multimédia des appels en voix sur ip, que l’on utilise des flux vidéo, ou d’autre type de sessions, il est nécessaire d’utiliser une technique permettant d’acheminer les détails du flux média, les adresses, et d’autre description vers les participants.

SDP fourni une représentation standardisée indépendante du type de données transférée. SDP est un protocole qui va décrire simplement les sessions et ne possède pas de mécanisme de vérification liées au transport. SDP peut en effet tout à fait utiliser différentes couches de transport comme SAP (Session Announcement Protocole), Session Initiation Protocol (SIP), Real Time Streaming Protocol ou bien Hypertext Transport Protocol.

SDP a été conçu pour fournir un ensemble de description de session pouvant fonctionner dans un cadre relativement étendu de réseaux. . SDP est défini par la RFC 4566 dont une partie de cet article est tiré.

Conçu pour fonctionner dans le cadre de réseau hétérogène, son objectif principal est de convoyer des informations à propos des flux média dans le cadre de session multimédia, afin de permettre aux récipiendaires de participer à cette session. Il effectue en réalité deux actions bien précises qui sont les suivantes :

  • Fourni un moyen pour communiquer l’existence d’une session
  • Transporte les informations suffisantes pour permettre aux participants de rejoindre la session

Exemple d’usage de SDP

  • Lors de l’utilisation et de la création de session Multimédia les messages SIP qui vont décrire le type de session multimédia sont la plupart du temps écrits en SDP.
  • Le protocole Real Time Streaming Protocol (RSTP) qui contrôle l’acheminement de données temps réels est utilisé par des clients qui vont, via SDP, négocier des paramètres média.
  • Lors de l’utilisation de moyen de transmission comme la messagerie ou la navigation Web, la description d’un média de type application/Sdp permet d’associer via le navigateur l’application à exécuter.

Contenu d’une session SDP

La liste ci-dessous fourni les éléments nécessaires à la création d’une session SDP. Une session SDP comprend les éléments suivants :

  • Nom de la session et but
  • Informations de durée concernant la dite session.
  • Le type de média utilisé dans la session
  • Information requise pour recevoir ce flux média (Adresse, Ports, formats.)

Des informations complémentaires peuvent être adjointes à la session pour informations

  • Information de bande passante utilisée
  • Information concernant la personne responsable de la session

     

SDP décrit les informations média selon le format suivant :

  • Type du média : Vidéo, Audio, etc..
  • Information concernant le type de protocole de transport (RTP/UDP/IP/H.320 etc)
  • Format du média (H.261, MPEG etc..)

S’il s’agit d’une session multicast SDP fourni

  • Adresse du groupe Multicast relative aux média
  • Type de transport pour le média

     

S’il s’agit d’une session unicast SDP fourni

  • L’adresse distante relative au média
  • L’adresse du port distant relative au média

Dans le cas où la session est bornée dans le temps, le protocole SDP permet de véhiculer les informations suivantes :

  • Informations arbitraires relatives au démarrage et la clôture de la session
  • Informations de récurrence de la session dans le temps (tous les Lundi de 13 à 15h00)

La quasi-totalité des informations SDP sont décrites avec un type de média suivant : « application/sdp » au format ISO 10646

L’exemple suivant illustre une description de sessions SDP

Content-Type: application/sdp
Content-Length: 223
Message-Body: v=0
o=- 0 0 IN IP4 192.168.0.51
s=session
c=IN IP4 192.168.0.51
t=0 0
m=message 5060 sip null
a=accept-types:text/plain multipart/alternative image/gif text/rtf text/html application/ms-imdn+xml text/x-msmsgsinvite

Ou

  • V: va indiquer la version du protocole SDP. Généralement égale à zéro
  • 0: va indiquer l’adresse source du message ainsi que l’identification de la session. IN pour Internet format de l’adresse IP (4 ou 6) et l’adresse IP.
  • S : va indiquer le nom de la session
  • T : va indiquer l’information temporelle de début et de fin de session 0 0 signifiant que la session et supposée permanente
  • M : va indiquer la description du média. Il s’agit ici d’un message sip utilisant le port 5061.
  • A : va indiquer le type de format accepté dans la session

Ci-dessous un autre exemple de session SDP un peu plus orienté vidéo

v=0

o=jdoe 2890844526 2890842807 IN IP4 10.47.16.5

s=SDP Seminar

i=A Seminar on the session description protocol

u=http://www.example.com/seminars/sdp.pdf

e=j.doe@example.com (Jane Doe)

c=IN IP4 224.2.17.12/127

t=2873397496 2873404696

a=recvonly

m=audio 49170 RTP/AVP 0

m=video 51372 RTP/AVP 99

a=rtpmap:99 h263-1998/90000

 

SDP fait naturellement partie des protocoles utilisés par l’environnement Lync dans la description de session. Description que vous retrouverez si vous examiner les journaux d’un client Lync 2010/ 2013.

Et bien sûr pour en savoir plus…. La rfc comme toujours.

Cordialement
Laurent Teruin

 

 

 

 

 

.

Posted in Livres-2010 | Leave a Comment »

Exchange 2010 / Outlook 2010: Unable to download Address Book: 0x80190194 Through F5 Vip

Posted by Teruin laurent le janvier 25, 2013


Hello

We have experimented an issue with a F5 VIP and Outlook Address Book Download function. Outlook are not able on https to download the Address Book (Error : 0x80190194)

After searching and testing during one day we found the solution who consist to disable cache and compression (in Red in the script)

 

Best regards

Laurent Teruin

 

Exchange version :14.2 Build 247.5

Outlook Version : (version Outlook 14.0.6023.1000 32 Bits)

F5 Version 11.2.0 (build 2557.0)

 

The current script for the F5 is the following

 

## iRule to select pool and persistence method when all Exchange Client

## Access HTTP-based services are accessed through the same BIG-IP virtual

## server. This iRule will use an HTTP header inserted by a BIG-IP Edge

## Gateway for persistence (if that header is present); otherwise it will

## set persistence according to traditional methods.

 

## CHANGE ALL POOL NAMES TO MATCH THOSE IN YOUR ENVIRONMENT.

when HTTP_REQUEST {

## Offline Address Book and Autodiscover do not require persistence.

switch -glob — [string tolower [HTTP::path]] {

"/microsoft-server-activesync" {

## ActiveSync.

if { [HTTP::header exists "APM_session"] } {

persist uie [HTTP::header "APM_session"] 7200

} elseif { [HTTP::header exists "Authorization"] } {

persist uie [HTTP::header "Authorization"] 7200

} else {

persist source_addr

}

pool Pool_EXC_Pub_CAS-Array-Serveurs

COMPRESS::disable

CACHE::disable

return

}

"/owa*" {

## Outlook Web Access

if { [HTTP::header exists "APM_session"] } {

persist uie [HTTP::header "APM_session"] 7200

} else {

persist cookie insert

}

pool Pool_EXC_Pub_CAS-Array-ServeursOWA

return

}

"/ecp*" {

## Exchange Control Panel.

if { [HTTP::header exists "APM_session"] } {

persist uie [HTTP::header "APM_session"] 7200

} else {

persist cookie insert

}

pool Pool_EXC_Pub_CAS-Array-ServeursOWA

return

}

"/ews*" {

## Exchange Web Services.

if { [HTTP::header exists "APM_session"] } {

persist uie [HTTP::header "APM_session"] 7200

} else {

persist source_addr

}

pool Pool_EXC_Pub_CAS-Array-ServeursOA

COMPRESS::disable

CACHE::disable

return

}

"/oab*" {

## Offline Address Book.

pool Pool_EXC_Pub_CAS-Array-ServeursOA


COMPRESS::disable

CACHE::disable

return

}

 

"/rpc/rpcproxy.dll" {

## Outlook Anywhere.

if { [HTTP::header exists "APM_session"] } {

persist uie [HTTP::header "APM_session"] 7200

} elseif { [string tolower [HTTP::header "Authorization"]] starts_with "basic" } {

persist uie [HTTP::header "Authorization"] 7200

} else {

persist source_addr

}

pool Pool_EXC_Pub_CAS-Array-ServeursOA

COMPRESS::disable

CACHE::disable

return

}

 

"/autodiscover*" {

## Autodiscover.

pool Pool_EXC_Pub_CAS-Array-ServeursAD

return

}

 

default {

## This final section takes all traffic that has not otherwise

## been accounted for and sends it to the pool for Outlook Web App

if { [HTTP::header exists "APM_session"] } {

persist uie [HTTP::header "APM_session"] 7200

} else {

persist source_addr

}

pool Pool_EXC_Pub_CAS-Array-ServeursOWA

}

}

}

 

when HTTP_RESPONSE {

if { [string tolower [HTTP::header values "WWW-Authenticate"]] contains "negotiate"} {

ONECONNECT::reuse disable

ONECONNECT::detach disable

## this command disables NTLM conn pool for connections where OneConnect has been disabled

NTLM::disable

}

## this command rechunks encoded responses

if {[HTTP::header exists "Transfer-Encoding"]} {

HTTP::payload rechunk

}

}

 

F5 Version 11.2.0 ( build 2557.0)


 

Posted in 1-EXCHANGE 2010, Cas-2010, Exchange 2010 SP2, Haute disponibilité | Leave a Comment »

Mise à jour du Remote Connectivity Analyzer

Posted by David ANDRE le janvier 16, 2013


Bonjour,

Les équipes produit Exchange et Lync viennent de mettre à jour le Remote Connectivity Analyzer de manière considérable. Pour rappel, cet outil est le fruit de la fusion entre le Lync Connectivity Analyzer et Exchange Connectivity Analyzer. Il vous permettra de tester vos configurations Exchange et Lync depuis l’extérieur. Il s’avère très efficace en ce qui concerne la publication de l’Autodiscover/Outlook Anywhere Exchange mais aussi sur la partie Lync avec les tests de connectivité pour client lourd et client mobile.

L’URL est maintenant https://testconnectivity.microsoft.com (les anciennes URLs vous redirigeront vers la nouvelle).

Depuis peu, l’outil est aussi capable d’effectuer les tests suivants sur votre tenant Office365 :


La mise à jour de l’outil comprend maintenant :

  • Un test de disponibilité (Free/Busy)
  • Test des enregistrements DNS Lync

A titre personnel, je l’utilise dans tous les déploiements Exchange/Lync, les rapports de connectivité sont vraiment complets et vous éviteront de vous arracher les cheveux sur vos publications externes J. Il pourra aussi vous aider à vous rapprocher au mieux des Best Practices de publication des différents produits.

Voici un exemple de rapport pour le test du Free/Busy Office365 :


Have fun J

David ANDRE

Posted in 1-EXCHANGE 2010, 2- LYNC-2013, 5-Lync-2010, Office 365 | Leave a Comment »

Lync Phone Edition / Music On Hold : Tout arrive à qui sait attendre

Posted by Teruin laurent le janvier 9, 2013


Si une fonctionnalité sur l’environnement des postes IP dans l’environnement Lync manquait, c’était bien la possibilité avec un téléphone IP Lync de type Polycom CX700 par exemple de pouvoir bénéficier d’une musique d’attente lors de la mise en pause d’un appel interne ou externe.

C’est chose faite avec la dernière mise à jour (http://support.microsoft.com/kb/2703325) qui permet de mettre à jours les téléphones suivants pour activer cette fonctionnalité

  • Lync Phone Edition pour Aastra 6721ip et Aastra 6725ip
  • Lync Phone Edition pour Polycom CX500, Polycom CX600, Polycom CX3000
  • Lync Phone Edition pour HP 4110 et HP 4120

Notez que la musique d’attente n’est pour l’instant pas personnalisable car inclue dans la mise à jour et que si plusieurs appels sont en attente seul le premier appel recevra le flux audio. La raison de ne pas avoir retenu la possibilité de le faire jouer par le téléphone pour tous les appels en attente trouverait son fondement dans la faible CPU des dispositifs.

Pour activer la fonctionnalité « Musique en attente », vous devez définir la valeur de la stratégie du client EnableClientMusicOnHold sur « true ». Pour ce faire exécutez les commandes suivantes dans le PowerShell Lync Server :
Set-CSClientPolicy-Identity <Policy_Identity>Policy_Identity- EnableClientMusicOnHold:$ TRUE

 

Cordialement

Laurent Teruin

Posted in Livres-2010 | Leave a Comment »

Lync 2010 : CU Décembre 2012 pour Phone Edition

Posted by Teruin laurent le décembre 21, 2012


Microsoft vient de sortir des mises à jour pour l’environnement Lync 2010 et notamment des CU pour Phone Edition

Vous les trouverez ci dessous.

 Product

KB

Cumulative updates for Lync Phone Edition (for Aastra 6721ip and Aastra 6725ip): December 2012

2737909

Cumulative updates for Lync Phone Edition (for HP 4110 and HP 4120): December 2012

2737910

Cumulative updates for Lync Phone Edition (for Polycom CX500, Polycom CX600, and Polycom CX3000): December 2012

2737911

Cumulative updates for Lync Phone Edition (for Polycom CX700 and LG-Nortel IP Phone 8540): December 2012

2737912

 

Cordialement

Laurent TERUIN

Posted in Livres-2010 | Leave a Comment »

Nouveaux RollUp Exchange 2010/2007 – MAJ2

Posted by David ANDRE le décembre 12, 2012


Bonjour à tous,

Il y’a quelques temps, je vous annonçais la sortie de nouveaux RollUp pour Exchange 2007 et 2010. Suite à de nombreux retours (notamment sur le DAG Exchange 2010 SP2), le RU5 pour Exchange 2010 SP2 avait été retiré du Download Center Microsoft.

L’équipe Exchange CXP vient donc d’annoncer une nouvelle vague de RollUps via le bulletin de sécurité MS12-080.

Encore une fois, je ne peux que vous mettre en garde sur ces RollUps. Qualifiez les biens dans vos environnements de test avant une mise en production J.

 

Have Fun !

David ANDRE

Posted in 1-EXCHANGE 2010, EXCHANGE 2007, Mise-a-jour-2007, Mise-a-jour-2010 | Leave a Comment »

Nouveaux Rollups pour Exchange 2007 et 2010

Posted by David ANDRE le novembre 14, 2012


[MAJ] : Il semblerait que le RU5 pour Exchange 2010 SP2 comporte des bugs relatifs au DAG. Il n’est donc plus disponible au téléchargement.

Une petite nouvelle pour vous annoncer la sortie de nouveaux Rollups Exchange 2007 et 2010, en attendant le SP4 d’Exchange 2007 et le SP3 pour Exchange 2010 qui eux permettrons la migration vers Exchange 2013 J.

Vous trouverez ces Rollups ici :

Have fun !

David ANDRE

Posted in 1-EXCHANGE 2010, EXCHANGE 2007 | Leave a Comment »

MAJ Remote Connectivity Analyzer Tool

Posted by Anthony Costeseque le juillet 5, 2012


Bonjour à tous,

Petite news pour vous dire que l’outil de test de connectivité qui n’est plus à présenter (et qui était parfois source de stress à cause de son CAPTCHA illisible ;p) a été mis à jour !!

http://exrca.com/

La liste des changements ici :

http://blogs.technet.com/b/exchange/archive/2012/07/03/remote-connectivity-analyzer-gets-an-updated-captcha-experience.aspx

Je recommande de regarder la vidéo ;)

Anthony COSTESEQUE

Posted in Outils-2010 | Leave a Comment »

Office365 – AD FS 2.0: Client Access Policy Builder

Posted by David ANDRE le juillet 2, 2012


L’équipe produit ADFS vient de publier un script PowerShell venant compléter les nouvelles fonctionnalités du HotFix Rollup 2 pour ADFS 2.0.

Ce script (qui est en fait un assistant) permet de créer des polices d’accès de manière très granulaire, comme par exemple : bloquer tout accès externe à Office365 excepté l’OWA.


Il est disponible gratuitement sur la galerie TechNet: http://gallery.technet.microsoft.com/scriptcenter/Client-Access-Policy-30be8ae2#content

Have Fun J

Posted in 4-ACTIVE DIRECTORY, Cloud, Office 365, Outils-2010, Owa-2010, Powershell, script | Leave a Comment »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 221 autres abonnés