Exchange your Mind

"La connaissance ne vaut que si elle est partagée" / "An effective Knowledge is a shared one"

Archives de la catégorie ‘Installation-2010’

Exchange et le Stockage – Partie 14

Publié par Anthony Costeseque le mars 25, 2013


Bonjour à tous,

Update 09/04/2013 : pour répondre à certaines remarques que j’ai pu recevoir :)

1 – Les calculs ne sont pas présents pour la partie JBOD RAID-Less : je vous renvoie à la partie 3 (calcul DB+Logs avec la feuille Excel MBX Exchange)

    2 – Les types de disques détail :

  • Enterprise (ENT)
    • Interface dual port SAS
    • 10K, 15K tours par minutes (TPM)
    • 146, 300, 400, 450, 600GB +
    • Large Form Factor (LFF) & Small Form Factor (SFF)
  • Midline (MDL)
    • SAS – dual port
    • SATA – single port
    • 7200 TPM + LFF & SFF
    • 500GB, 750GB, 1TB, 2TB +
  • Entry (ETY) – Ne convient pas pour ExchangeEntry (ETY) – Ne convient pas pour Exchange

La référence dans la plus part des déploiements est MDL SAS 7200 tr/min, on trouve toujours du DAS pensé pour le JBOD RAID-Less chez HP avec du SATA mais c’est de plus en plus rare (la différence de prix entre le SAS et le SATA est très faible)

    3 – La prise en compte des produits tiers qui ajoute de la charge : BES, etc … -> En effet il faudra adapter en fonction de la charge que vous ajouterai sur vos serveur Mailbox

    4 – Ces calculs théoriques sont à adapter en fonction de ce que vous constaterez pendant les premiers mois de pleine production, important dans le cas du JBOD RAID-Less la charge assumée pour 1 disques 540/550 utilisateurs n’est jamais de 100% (les chances que les 550 utilisateurs sollicitent simultanément leur boite mail est à peu près comme de gagner au loto (oui je sais ça arrive ! mais ça ne m’est encore jamais arrivé :/)

    5- Pour finir ce ne sont pas des règles mais des constats que j’ai pu faire pendant ces années ou j’ai déployé de l’Exchange 2010, beaucoup de composant dans l’infrastructure peuvent influencer le rendu final !

    6 – Ne jamais oublier de valider votre infrastructure avec JetStress cela permet déjà de faire ressortir les grosses anomalies qu’il pourrait y avoir dans le design coté stockage

Je vais reprendre cette série de billets sur le stockage dans Exchange 2010, et je vous propose aujourd’hui les scenarios classiques de dimensionnement que je rencontre le plus souvent.

Direct attachement interne

(DAS)

Storage Area Network

(SAN)

Direct attachement externe

(DAS)

SANS HA

AVEC HA / RAID

AVEC HA / RAID

AVEC HA / JBOD Raid-Less

50 – 100 utilisateurs

100 – 500 utilisateurs

> 500 utilisateurs

> 3000 utilisateurs

1 Copie

2 Copies

2 Copies

>= 3 Copies

Voici le résumé.

Maintenant comment le lire :

Mon expérience dans le design d’infrastructure Exchange (2010) m’a montré que dans la plupart des cas c’est le nombre d’utilisateurs (3eme ligne) qui conditionne le reste de la solution.

Même si ce n’est pas toujours le cas pour une installation inférieur à 100 Utilisateurs le HA ne sera pas pris en charge pas Exchange mais souvent par une autre solution (souvent basé sur la technologie de virtualisation qui la soutient).

Ce tableau montre aussi que pour aller vers du DAS JBOD RAID-Less il faut un nombre d’utilisateurs important pour rentabiliser le fait de devoir avoir au moins 3 Copies pour une base.

Donc ce tableau ce lit à partir du nombre de d’utilisateurs que devra supporter votre solution de messagerie pour ensuite vous montrer le scenario le plus rependu et le plus optimal en terme de cout/fonctionnalité.

Maintenant passons au détail de chaque solution :

 
 

50 – 100 utilisateurs / SANS HA – 1 Copie

Profile I/O : 0,12 IOPS

  • 100 messages (80/20)
  • 100Ko la taille moyenne d’un mail
  • 14 jours de SIR

Bonnes pratiques : Taille de 200Go maximum

Disques de 2To 7200 tr/min

RAID Obligatoire

RAID 1 (1+1)

RAID 5 (2+1)

Building block

En partant du stockage je peux soutenir au maximum 65 IOPS sur un disque de 2To SATA 7200 tr/min mais il ne faut pas oublier la pénalité en écriture.

Maximum IOPS database
65 / (0,6+(2×0,4)) = 46,43 disons 46 IOPS pour du RAID 1

(65×2) / (0,6+(4×0,4)) = 59,09 disons 59 IOPS pour du RAID 5

Nombre maximum d’utilisateurs

(65 / (0,6+(2×0,4))) / (0,12x(1+20%)) = 322,42 disons 322 utilisateurs en RAID 1

((65×2) / (0,6+(4×0,4))) / (0,12x(1+20%)) = 410,35 disons 410 utilisateurs en RAID 5

Bilan (SANS HA)

Type de disque

Niveau de RAID

Pénalité

Nombre d’IOPS supporté

Nombre d’utilisateurs

Quota

Nombre d’utilisateurs par base de 200Go

Nombre de bases nécessaire

Licence Exchange nécessaire

2To
7200 trm

RAID 1 (1+1)

2

46

322

1Go

120

3

standard

2To
7200 trm

RAID 1 (1+1)

2

46

322

2Go

68

5

standard

2To
7200 trm

RAID 5 (2+1)

4

59

410

1Go

120

4

standard

2To
7200 trm

RAID 5 (2+1)

4

59

410

2Go

68

7

enterprise

 
 

100 – 500 utilisateurs / AVEC HA – 2 Copies

Serveurs MBX : 2 minimums

Licences Windows Entreprise (pour supporter le cluster MSCS utilisé par le DAG)

Bonnes pratiques : Taille de 200Go à 2To pour une base de données

profile I/O qui passe de 0,12 à 0,1

Nombre maximum d’utilisateurs

(65 / (0,6+(2×0,4))) / (0,1x(1+20%)) = 386,90 disons 386 utilisateurs en RAID 1

    (contre 322 SANS HA)

((65×2) / (0,6+(4×0,4))) / (0,1x(1+20%)) = 492,42 disons 492 utilisateurs en RAID 5

    (contre 410 SANS HA)

Bilan (Avec HA) (Sur chaque serveur)

Type de disque

Niveau de RAID

Pénalité

Nombre d’IOPS supporté

Nombre d’utilisateurs

Quota maximum

Nombre de bases nécessaire

Licence Exchange nécessaire

2To
7200 trm

RAID 1 (1+1)

2

46

386

2,5Go

1

standard

2To
7200 trm

RAID 5 (2+1)

4

59

492

3Go

2

standard

 
 

> 500 utilisateurs / AVEC HA – 2 Copies / Version SAN


Cache intelligent

Introduction d’une gestion du cache intelligente permettant de minimiser au maximum la pénalité RAID


Base de référence pour vos réflexions :

Exchange 2010 Solution Reviewed Program (ESRP) – Storage v3.0

http://technet.microsoft.com/en-us/exchange/ff182054.aspx

 
 

> 3000 utilisateurs / avec HA – 3 Copies / Version JBOD RAID-Less

Introduction du JBOD RAID-Less (DAS)

Minimum 3 copies (1 active + 2 passives)

Model : 1 LUN pour la base de données et ses logs = 1 disque


Recommandation

Une large variété de type de stockages sont supportés pour Exchange 2010. Toutefois, le mode RAID-less 3 copies ou plus est la recommandation des équipes produits et du consulting Microsoft, donc validé par le support Microsoft dans les revues de supportabilité.

Concernant le taux de panne des disques SATA/SAS 7200tr/min et donc un éventuel cout d’exploitation caché, les équipes produits Exchange ont mené des tests particulièrement avancés avec les principaux constructeurs (HP, Dell, IBM, etc…)

En mode JBOD RAID-Less le « Annual Disk Failure Rate » (AFR) n’excède pas 5%.

Les constructeurs annoncent des résultats identiques et basent leurs prévisions d’intervention et remplacement de disques sur ces métriques.

Pour rappel, la maintenance des disques couvre le remplacement en 4 heures en 24X7.

3 Copies ou 4 ?

La réponse simple est 4, tout simplement car si vous avez 4 serveurs MBX reparties entre 2 salles et que la salle ou vous avez 2 copies crash complètement, vous avez une copie survivante active sur la salle 2.

Maintenant la salle revient et les synchro des copies commencent, si la salle 2 crash pendant la copie il ne reste plus rien de consistant il faut donc repartir du dernier backup !

2 copies sur chaque salle (4 au total) permettent de s’affranchir de ce scenario.

Building block

En partant du stockage je peux soutenir au maximum 65 IOPS sur un disque de 2To SATA 7200 tr/min ici aucune pénalité.

Maximum IOPS database
65 / (0,6+(1×0,4)) = 65 IOPS

Nombre maximum d’utilisateurs

(65 / (0,6+(1×0,4))) / (0,1x(1+20%)) = 540 utilisateurs

Quotas

Je suis clairement limité par les IOPS donc il ne reste plus qu’à maximiser l’espace disponible.

Je peux donc proposer comme quotas :

1,7Go maximum

Avantages/Inconvénients

SAN / RAID

  •     Compliqué à implémenter
  •     Prévoir des disques de Hot Spare (1 / 30 disques)
  •     Besoin de connaissances pour le maintien et l’administration
  •     Couteux (infrastructure Fibre Chanel)

DAS / JBOD RAID-Less

  •     Simple d’implémentation
  •     Pas de besoins de connaissances en SAN
  •     Pas de notion de Hot Spare
  •     Moins couteux (infrastructure SAS/SATA)

 
 

Bonne lecture à tous,

Pour toutes questions n’hésitez pas.

Anthony COSTESEQUE

Publié dans Exchange Server 2010, Installation-2010, Performance-2010, Stockage-2010 | 1 Comment »

Exchange 2010 SP1 et La virtualisation : Quelques paramètres à prendre en compte

Publié par Teruin laurent le septembre 5, 2011


Depuis l’avènement de Microsoft Exchange 2010 SP1, l’ensemble des rôles Exchange sont totalement virtualisable y compris le Rôle UM. Cependant si l’on peut tout virtualiser celle-ci n’est pas gratuite et comprend des contraintes qu’il faut prendre en compte des lors que l’on va concevoir une architecture de messagerie basée sur un environnement Virtuel.

Quels Hyperviseur supportés?

Sur ce point la réponse est simple car elle documentée directement sur le net, sur le site de Microsoft. Tous les Hyperviseurs sont supportés à condition qu’ils soient supportés par le programme de validation Microsoft de virtualisation. Pour vérifier que votre environnement est supporté merci de vous rapporter au site suivant :

http://www.windowsservercatalog.com/svvp/

Quelques points à prendre en compte

Utilisateur de plusieurs machines Physiques

Cela parait évident mais comme l’on a tendance à proposer de la tolérance de panne pour les services Exchange il parait tout à fait normal, mais ça va encore mieux en le disant, que les rôles Exchange de votre architecture devront être répartis sur plusieurs machines physiques.

Consommation CPU. : La virtualisation même si elle s’avère très pratique, consomme un surplus de CPU qui peut être estimée (Source Microsoft) à environ 12 %. Prenez en compte ce calcul dans l’estimation de vos CPU Exchange 2010.

Consommation Carte réseaux. : La consommation des cartes réseaux notamment celle utilisé par les processus de réplication peut s’avérer importante et par conséquent il peut être nécessaire de mettre en place des cartes réseaux physiques dédiées pour cette fonction.

Snapshots : Si vous envisagez de mettre en place une solution virtuelle pour vos serveurs de boites aux lettres, prenez en compte que les snapshots (Hyper-V) ne sont pas supportés pour des machines Virtuelles Exchange 2010 SP1.

Application locales. : Pour rester dans le support Microsoft, aucune application autre que le système d’exploitation ne doit fonctionner sur le serveur hôte.

Sauvegarde VSS : La sauvegarde VSS des disques Virtuels connectés en Passtrough ou ISCSI des machines VM n’est pas supportée.

Rapport Processeur 2 pour 1. Il faut veillez à ce que ratio processeur virtuel/cœurs physiques ne dépasse pas 2/1. Source Microsoft :« De nombreux produits de virtualisation de matériel permettent de spécifier le nombre de processeurs virtuels devant être alloués à chaque ordinateur virtuel invité. Les processeurs virtuels dans l’ordinateur virtuel invité partagent un nombre fixe de processeurs logiques dans le système physique. Exchange ne prend pas en charge un ratio processeur virtuel/processeur logique supérieur à 2/1. Par exemple, pour un système biprocesseur basé sur des processeurs quadri-cœur, le système hôte comporte 8 processeurs logiques. Dans un système présentant une telle configuration, vous ne devez pas allouer plus de 16 processeurs virtuels à l’ensemble des ordinateurs virtuels invités. » .

D’une manière générale il est recommandé d’associer à un CPU logique un CPU virtuel et de ne pas dépasser ce ratio.

Haute Disponibilité Virtuelle : La mise en place de DAG dans un environnement Hyper ou Vmware qui possèderait une solution de Haute disponibilité n’est pas supportée. En gros pas de double système de HA.

Stockage Exchange : les axes utilisés par les bases de données Exchange ne doivent pas être les mêmes que ceux utilisés par la machine hôte.
Les disques virtuels à expansion dynamique ne sont pas pris en charge par Exchange. Les disques virtuels qui utilisent des mécanismes de différenciation (tels que les captures instantanées ou disques durs virtuels différentiels d’Hyper-V) ne sont également pas pris en charge.
Le stockage NAS qui est présenté à l’invité en tant que stockage au niveau du bloc via l’hyperviseur n’est pas pris en charge.

Virtualisation UM : requiert 4 processeurs virtuels. Pour Exemple : Une machine à 4 processeurs virtuels peut accepter 40 appels simultanés maximum.

Présentation des Lun : La connexion FCC ou ISCSI doit être configurée au niveau du système d’exploitation hôte et présentée aux machines virtuelles en Passthrough ou VHD. Dans le cas de connexion ISCSI utilisez des cartes dédiées et activez les Jumbo frame et l’offloading si possible.

Sysprep. Ne pas utiliser de Sysprep pour les machines virtuelles Exchange 2010.

Hyper Autotuning. : Désactiver les fonctions Mémoire dynamique et Storage Tuning / rebalancing dans l’environnement Hyper V.

Disque de pagination : Le disque de pagination Exchange 2010 doit être taillé à minima de 15Go augmentés de la taille mémoire virtuelle allouée à la machine virtuelle. Si vous avez alloué 12 Go de mémoire virtuelle votre fichier de pagination doit être de 15+12= 27 Go.

Espace Disque de Windows 2008 R2 : La machine Hote Windows doit disposer d’un minima de 10 Go d’espace disque libre en plus de la place occupée par le fichier de pagination.

Laurent Teruin
Lteruin@hotmail.com


 

Publié dans 1-EXCHANGE 2010, Installation-2010 | Leave a Comment »

FPE 2010 Installation Error: Root Element is missing

Publié par Teruin laurent le novembre 25, 2010


You can encountered a warning when you reinstall FPE2010 on Exchange 2010 SP1: Unhandled exception has occurred in your application… "Root element is missing"
Just delete the old installation directory and it will works!

Si vous réinstallez FPE 2010 sur Exchange 2010 SP1 vous pouvez rencontrer le problème suivant. Pour éviter cela supprimer le précédent répertoire d’installation.
Cordialement

Laurent Teruin

Publié dans Installation-2010 | Leave a Comment »

Exchange 2010 SP1 : ErrorR ’2147504141′ and message ‘This property can’t be found in the cache [Resolved] / it requires the object to have version 0.1 (8.0.535.0) or later. The object’s current version is 0.0 (6.5.6500.0).[Pending]

Publié par Teruin laurent le octobre 22, 2010


Today : 09 :15

 

Nous avons rencontré un souci d’installation sur un environnement installé from scratch en Windows 2008 R2 Standard Uk version X64 assurant le rôle de DC lors de la mise en place de Microsoft Exchange 2010 SP1 Uk Std
We have encountered an issue on a fresh Windows 2008 R2 Standard UK version X64 on Hyperv with DC role when installing Exchange 2010 SP1 UK Std version

L’erreur est la suivante :


 

[10/22/2010 07:41:05.0891] [2] Leaving ScSetupAtom
[10/22/2010 07:41:05.0938] [2] [ERROR] An error occurred with error code ’2147504141′ and message ‘This property can’t be found in the cache.’.
[10/22/2010 07:41:06.0221] [1] The following 1 error(s) occurred during task execution:
[10/22/2010 07:41:06.0221] [1] 0. ErrorRecord: An error occurred with error code ’2147504141′ and message ‘This property can’t be found in the cache.’.
[10/22/2010 07:41:06.0221] [1] 0. ErrorRecord: Microsoft.Exchange.Management.Deployment.ExsetdataException: An error occurred with error code ’2147504141′ and message ‘This property can’t be found in the cache.’.
[10/22/2010 07:41:06.0237] [1] [ERROR] The following error was generated when "$error.Clear(); install-ExsetdataAtom -AtomName SMTP -DomainController $RoleDomainController
" was run: "An error occurred with error code ’2147504141′ and message ‘This property can’t be found in the cache.’.".
[10/22/2010 07:41:06.0237] [1] [ERROR] An error occurred with error code ’2147504141′ and message ‘This property can’t be found in the cache.’.
[10/22/2010 07:41:06.0237] [1] [ERROR-REFERENCE] Id=LegacySMTPComponent___018cd23197294a33932d8458bdf7c28b Component=EXCHANGE14:\Current\Release\Shared\Datacenter\Setup
[10/22/2010 07:41:06.0237] [1] Setup is stopping now because of one or more critical errors.
[10/22/2010 07:41:06.0237] [1] Finished executing component tasks.
[10/22/2010 07:41:06.0379] [1] Ending processing Install-BridgeheadRole

 

The Ip configuration is this one:


 

Nous avons essayé de refaire l’installation après un reboot.
liens : http://social.technet.microsoft.com/Forums/en-US/exchange2010/thread/8f6ff508-2c09-4140-ba14-eca32bc5bf1d

We try to reboot the server and try again




[ERROR] The following error was generated when "$error.Clear(); set-ExchangeServerRole -Identity $RoleFqdnOrName -IsHubTransportServer:$true -DomainController $RoleDomainController"
was run: "Property IsHubTransportServer can’t be set on this object because it requires the object to have version 0.1 (8.0.535.0) or later. The object’s current version is 0.0 (6.5.6500.0).".
[10/22/2010 08:13:05.0268] [1] [ERROR] Property IsHubTransportServer can’t be set on this object because it requires the object to have version 0.1 (8.0.535.0) or later. The object’s current version is 0.0 (6.5.6500.0).
[10/22/2010 08:13:05.0268] [1] [ERROR-REFERENCE] Id=BridgeheadRoleSetterComponent___ee2508bb29aa41be936a35daa983307a Component=EXCHANGE14:\Current\Release\Shared\Datacenter\Setup
[10/22/2010 08:13:05.0268] [1] Setup is stopping now because of one or more critical errors.

The current config is the following and we try again.


Same problem.


Après ca nous avons décidé de repartir d’une nouvelle installation
We decide to rebuild a fresh installation

 

Les commandes passées après une installation toute neuve de Windows 2008 R2 sont les suivantes. This are the commands after the fresh installation

netsh interface Ipv4 set address name="Local Area Connection" source="Static" address=192.168.1.99 mask=255.255.255.0 gateway=192.168.1.250 gw=1
netsh interface IPV4 set dnsserver "Local Area Connection" Static 192.168.1.99 primary

dcpromo /SafeModeAdminPassword:L07Bidas /RebootOnSuccess:Yes /DomainLevel:4 /ForestLevel:4 /RebootOnCompletion:Yes /NewDomainDNSName:CAIN.vessel /DomainNetBiosName:CAIN /ReplicaOrNewDomain:Domain /NewDomain:Forest /InstallDNS:Yes /Sitename=CAIN /unattend

Import-module servermanager
Add-WindowsFeature NET-Framework,RSAT-ADDS,Web-Server,Web-Basic-Auth,Web-Windows-Auth,Web-Metabase,Web-Net-Ext,Web-Lgcy-Mgmt-Console,WAS-Process-Model,RSAT-Web-Server,Web-ISAPI-Ext,Web-Digest-Auth,Web-Dyn-Compression,NET-HTTP-Activation,RPC-Over-HTTP-Proxy,dhcp
shutdown /r /c "Restart After Exchange Pre-requisite"

Installation de tous les pre-requis
All requirement installation

And


We try to disable the UAC


And relaunch the setup




We decide to fix again a static IPV6 Address IP and try again


Same problem

We check for new update … in case of ..

We find this and decide to install these update and restart the computer


And … the winner is


We decide to change our Hyper-v setting machine


Redémarrage du serveur et ressaie
Restart the computer And try again ….

‘This property can’t be found in the cache [Resolved]

And …. New issue


Doit t’on vraiement complétement desinstaller IPV6
The question is should we really disable IPV6 ???

Alors on n’y vas . let’s go !


Et un petit reboot . And a restart .


La configuration est nettement plus simple / Our new IP configuration appear more simple !

Et on ressaye de nouveau  ! And try again ! and the winner is …


Pause dejeuner !!!! Lunch time !

 

If you click on "click here for hep"


 

Ok we decide to restart from a fresh installation… again ….

Before any installation

We fix a static IPV6 address and install .Net Framework and windows update again to update the .Net Framework 3.51SP1


Restart the computer

  • Changing the IPV4 address for a static on and DCpromo
  • dcpromo /SafeModeAdminPassword:L07Bidas /RebootOnSuccess:Yes /DomainLevel:4 /ForestLevel:4 /RebootOnCompletion:Yes /NewDomainDNSName:CAIN.vessel /DomainNetBiosName:CAIN /ReplicaOrNewDomain:Domain /NewDomain:Forest /InstallDNS:Yes /Sitename=CAIN /unattend
  • reboot
  • Install update Windows6.1-KB982867-v2-x64.msu (Win7) + reboot
  • Import-module servermanager
    Add-WindowsFeature RSAT-ADDS,Web-Server,Web-Basic-Auth,Web-Windows-Auth,Web-Metabase,Web-Net-Ext,Web-Lgcy-Mgmt-Console,WAS-Process-Model,RSAT-Web-Server,Web-ISAPI-Ext,Web-Digest-Auth,Web-Dyn-Compression,NET-HTTP-Activation,RPC-Over-HTTP-Proxy,dhcp
    shutdown /r /c "Restart After Exchange Pre-requisite"
  • Set-Service NetTcpPortSharing -StartupType Automatic

Ip configuration



Trying to install the Exchange 2010 SP1 .. and the winner is.


 

Well I forget to remove the time sync on hyper-v

So just do it restart the machine and retry and the winner is ..


 

6:15 PM Week end time…..

 


 

Publié dans 1-EXCHANGE 2010, Exchange 2010 Service Pack 1, Installation-2010, Windows Server 2008 R2 | Leave a Comment »

Ex2K10 : Version Standard : stockage limité par défaut à 50 go

Publié par Teruin laurent le avril 29, 2010


Par défaut les bases de données Exchange 2010 en version standard sont limitées à 50 Go. Cette limite est facilement contournable et tout à fait supportée. Il faut simplement ne pas oublier de le faire si vos bases approchent cette limite car dans le cas contraire, la base va se démonter. Pour ce faire il faut tapez la commande suivante dans le but de relever le GUID de vos bases de données

 

MailboxDatabase -Identity "<server name>\<database name>" | Format-Table Name, GUID

 

Une fois connu, éditez le registre en suivant la procédure suivante :

  1. Démarrez l’Éditeur du Registre (regedit).
  2. Recherchez la sous-clé de Registre suivante :
    HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\MSExchangeIS\<SERVER NAME>\Private-<database GUID>
  3. Si le DWORD Database Size Limit in GB existe pour la sous-clé, remplacez sa valeur par la taille souhaitée en gigaoctets.
  4. Si le DWORD Database Size Limit in GB n’existe pas pour la sous-clé, créez un DWORD avec ce nom, puis définissez sa valeur sur la taille souhaitée en gigaoctets.

 

Dans le cas d’un DAG, cette modification prend effet sur tous les serveurs ayant une copie de cette base de données. Cette limitation n’existe pas dans la version Entreprise.

Merci David pour l’info ;-))

Laurent Teruin

Publié dans 1-EXCHANGE 2010, Installation-2010 | Leave a Comment »

Ex2K10 Install : ‘This property can’t be found in the cache (2147504141)/Impossible de trouver la propriété dans le cache

Publié par Teruin laurent le avril 27, 2010


The following error was generated when "$error.Clear(); install-ExsetdataAt om -AtomName SMTP -DomainController $RoleDomainController" was run: "An error occurred with error code 2147504141′ and message ‘This property can’t be found in the cache.’.".
ou
Une erreur s’est produite. Le code erreur 2147504141 a affiché le message « Impossible de trouver la propriété dans le cache ».

Nous avons rencontré cela lors d’une installation toute neuve sur un environnement Windows 2008 R2 avec l’adresse IP V6 activée mais en DHCP. La première chose a été de tester sans la couche IPV6 activée. Même symptôme. Ce problème est référencé par Microsoft à l’adresse suivante : http://support.microsoft.com/kb/952842/fr. Le téléchargement proposé dans cet article de semble pas fonctionner sur la plateforme Windows 2008 R2 Standard Edition X64 UK. Nous avons donc procéder à la modification suivante extrait du dit article puis redémarrer la machine.

We encountered a installation Issue on a fresh Hyper-v Windows 2008 R2 UK std Domain Controller installation on with IPV6 Dhcp Enable We have just try to disable entirely the IPV6 by following this process.

  • Ouvrez l’Éditeur du Registre.
  • Recherchez la sous-clé de Registre suivante : HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\Tcpip6\Parameters
  • Dans le volet de détails, cliquez sur Nouveau , puis sur Valeur DWORD (32 bits).
  • Tapez DisabledComponents et appuyez sur Entrée.
  • Double-cliquez sur DisabledComponents, puis tapez 0xffffffff en hexadécimal ou 4294967295 en décimal.

La configuration utilisée fut donc la suivante : The used configuration was below


Mais cela à donner le même résultat comme le montre la figure suivante
But it gave the same result

Nous avons donc supprimé la clef de registre et remis en fonction IPV6 en spécifiant cette fois ci une adresse IPV6 statique et retenté l’opération.
We just delete the registry Key, restart the computer and enable IPV6 with a static entry and reinstall from a fresh installation

But it was the same issue.Mais l’installation n’a pas fonctionnée

Nous sommes donc revenus en arrière avec un snapshot, repositionné une configuration IPV6 statique avant de réinstaller l’ensemble des composants requis pour Exchange 2010. Puis refait une nouvelle installation en utilisant la commande Setup /role:MT,HT,CA,MB /OrganizationName:MARIE /EnableLegacyOutlook
We have reloaded a snapshot and put again a static IPV6 configuration before installing all the Exchange requirements. We restart a fresh installation in these conditions. The script for installing Exchange 2010 was this one : "Setup /role:MT,HT,CA,MB /OrganizationName:MARIE /EnableLegacyOutlook"
And our IP configuration was :

And we got this issue.
et nous avons eu cette erreur

After that, we decided to change tack, and to retry to delete this… fu… IPV6 configuration. We reloaded a clean snapshot where we deactivate the IPV6 configuration and remove IPV6 entries in the host file and put again the registry key : HKEY_LOCAL_MACHINE\SYSTEM\CurrentControlSet\Services\Tcpip6\Parameters. Restarting the computer and relaunch the installation.
Apres cela nous avons décidé de changer de tactique et nous avons rechargé un cliché instantané vierge et repositionné la clef de registre, supprimer les entrées IPV6 dans le fichier Host redémarrer le serveur et relancer l’installation encore une fois.


our configuration was this one  Notre environnement était celui-ci.
 


And the result was …
Et le resultat fut :

En dernier recours nous avons essayé d’appliquer cette recommendation Microsoft : http://support.microsoft.com/kb/980050/fr
As a last resort we tryied to apply this Microsoft recommendation:
http://support.microsoft.com/kb/980050

  1. Open the Hyper-V Manager console. Right-click the virtual machine on which you want to install Exchange Server 2010, and then click Settings.
  2. On the Settings tab, click the Management section, and then click Integration Services.
  3. Click to clear the Time synchronization check box, and then click OK.
  4. Install Exchange Server 2010 on the virtual machine.


 And relaunch the installation of Exchange Hub service like this.

 
Oups another error message . so let start with an clean snapshot again.
Oula encore un message d’erreur, repartons d’un cliché instantané propre After restarting from a clean snapshot with IPV6 deactivated (Unchecked in protocol and by registry) and with Timesynchronisation disabled on Hyperv and on the Hosted computer
Après un redémarrage d’un cliché instantané avec IPV6 désactivé (Decoché dans la configuration du protocol et avec la clef de register correcte) et la synchronization de temps désactivé sur la machine Hyper-v ainsi que sur la machine virtuelle

 
Et le résultat fonctionne parfaitement  And the consequent is that.. it is working flawlessly !!
Bon dans l’optique de terminer cet article So in the goal to wind up this article let resume
Vous pouvez installer Microsoft Exchange 2010 en Hyper- V sans IPV6
You can install Exchange 2010 on Hyper-v With out IPV6 but for that you have to
1- Desactivate IPV6 with the registry key (Désactiver IPV6 avec la clef de registre)
2- Uncheck IPv6 Protocol in the current configuration (Décocher IPV6 dans la partie protocolaire de votre serveur)
3- Disabled Time Synchronisation Hyperv integrated service (Désactiver le service de synchronization de temps si la machine que vous utiliez est dans une GMT différente de la machine host)

Quand on veut on peut : When there’s a will there’s a way !!
Laurent TERUIN

Publié dans 1-EXCHANGE 2010, Installation-2010, Transport-2010 | Leave a Comment »

Service ‘MSExchangeTransport’ failed to reach status ‘Running on this server (résolu)

Publié par Teruin laurent le janvier 11, 2010


Si vous installez Exchange 2010 sur un serveur Windows 2008 R2 DC sur lequel vous avez désactiver l’IPV6, vous devriez tomber sur ce problème.


.
Après avoir cherché sur le net certain forum précisais que la solution pouvait être trouvée en activant l’IPV6 ce que nous avons fait. Une fois activée nous avons relancé l’installation. Nous avons eu le même problème. Aussi nous sommes revenus en arrière avec un snapshot repositionnant la machine en tant que DC sans L’installation de Microsoft Exchange 2010. Pour résoudre ce problème nous avons activé IPV6 et réinstallé Exchange 2010. Cette fois ci l’installation s’est correctement déroulée.

Nous avons ensuite redémarré la machine pour vérifier que les services Exchange 2010 redémarrent correctement. Ce qui fut le cas.

Nous avons ensuite supprimé les liens IPV6 avec les services transport sur les deux connecteurs de réception puis supprimer l’IPV6 de la configuration du serveur.


Nous avons ensuite redémarré le serveur pour vérifier que tous les services redémarraient convenablement.
Comme le montre la figure suivant après redémarrage de la machine. Le problème est donc résolu.


Publié dans 1-EXCHANGE 2010, Installation-2010 | Leave a Comment »

Procédures d’installation d’un serveur Exchange 2010 RU1 en Windows 2008 R2

Publié par Teruin laurent le décembre 23, 2009


INTRODUCTION

 

Le but de ce document est de présenter l’ensemble des actions que vous devrez entreprendre pour installer un serveur Exchange 2010 RU1 sur un environnement Windows 2008 R2. Dans cet article nous supposons que votre serveur Windows 2008 devant héberger l’environnement Microsoft Exchange 2010 est « fraichement » installé et ne comporte pas de logiciel autre que ceux fourni par une installation de base.

ETAPES PREPARATOIRES

 

Pour installer les pré-requis Windows 2008 R2 de Microsoft Exchange 2010 vous devez procéder de la façon suivante :

  • Etape 1 Installation du composant Microsoft Filter Pack

Sur chaque server qui vont héberger les rôles de transport ou de boites aux lettres vous devez procéder a l’installation du module Microsoft Filter Pack. Ce composant peut être récupérer sur le lien suivant :

http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?FamilyId=60C92A37-719C-4077-B5C6-CAC34F4227CC&displaylang=en

  • Etape 2 : Importation du module Serveur Manager

les étapes suivantes vont necessiter l’ajout du module ServerManager. pour ce faire :

Cliquer sur StartMenu/All programs/Accesories/Windows Powershell, ouvrer une console powershell en administrateur et executer la commande suivante

  • Import-Module ServerManager
  • Etape 3 : Installation des modules complémentaires

Nous allons maintenant procéder à l’installation des compléments Windows nécessaire a l’installation de Microsoft Exchange 2010.

Composant Windows requis pour un serveur MB/CAS/HUB

Si vous envisager d’installer un serveur de boites aux lettres, hébergeant en plus les rôles Client Access et Transport exécuter la commande suivante :

  • Add-WindowsFeature NET-Framework,RSAT-ADDS,Web-Server,Web-Basic-Auth,Web-Windows-Auth,Web-Metabase,Web-Net-Ext,Web-Lgcy-Mgmt-Console,WAS-Process-Model,RSAT-Web-Server,Web-ISAPI-Ext,Web-Digest-Auth,Web-Dyn-Compression,NET-HTTP-Activation,RPC-Over-HTTP-Proxy -Restart

Composant Windows réquis pour un serveur MB/CAS/HUB/UM

Si vous envisager d’installer un serveur de boites aux lettres, hébergeant en plus les rôles Client Access et Transport et messagerie unifié exécuter la commande suivante

  • Add-WindowsFeature NET-Framework,RSAT-ADDS,Web-Server,Web-Basic-Auth,Web-Windows-Auth,Web-Metabase,Web-Net-Ext,Web-Lgcy-Mgmt-Console,WAS-Process-Model,RSAT-Web-Server,Web-ISAPI-Ext,Web-Digest-Auth,Web-Dyn-Compression,NET-HTTP-Activation,RPC-Over-HTTP-Proxy,Desktop-Experience -Restart

Composant Windows requis pour un serveur CAS/HUB

Si vous envisager d’installer un serveur ayant les rôles Client Access et Transport éxecuter la commande suivante :

  • Add-WindowsFeature NET-Framework,RSAT-ADDS,Web-Server,Web-Basic-Auth,Web-Windows-Auth,Web-Metabase,Web-Net-Ext,Web-Lgcy-Mgmt-Console,WAS-Process-Model,RSAT-Web-Server,Web-ISAPI-Ext,Web-Digest-Auth,Web-Dyn-Compression,NET-HTTP-Activation,RPC-Over-HTTP-Proxy -Restart

Composant Windows requis pour un serveur CAS :

Si vous envisager d’installer un serveur uniquement le rôle Client Access exécuter la commande suivante :

  • Add-WindowsFeature NET-Framework,RSAT-ADDS,Web-Server,Web-Basic-Auth,Web-Windows-Auth,Web-Metabase,Web-Net-Ext,Web-Lgcy-Mgmt-Console,WAS-Process-Model,RSAT-Web-Server,Web-ISAPI-Ext,Web-Digest-Auth,Web-Dyn-Compression,NET-HTTP-Activation,RPC-Over-HTTP-Proxy -Restart

Composant Windows requis pour un serveur HUB/MB :

Si vous envisager d’installer un serveur uniquement le rôle Hub Transport ou Serveur de boites aux lettres exécuter la commande suivante :

  • Add-WindowsFeature NET-Framework,RSAT-ADDS,Web-Server,Web-Basic-Auth,Web-Windows-Auth,Web-Metabase,Web-Net-Ext,Web-Lgcy-Mgmt-Console,WAS-Process-Model,RSAT-Web-Server -Restart

Composant Windows requis pour un serveur de messagerie unifiée :

Si vous envisager d’installer un serveur uniquement possédant le rôle UM exécuter la commande suivante :

  • Add-WindowsFeature NET-Framework,RSAT-ADDS,Web-Server,Web-Basic-Auth,Web-Windows-Auth,Web-Metabase,Web-Net-Ext,Web-Lgcy-Mgmt-Console,WAS-Process-Model,RSAT-Web-Server,Desktop-Experience -Restart

Composant Windows requis pour un serveur Edge :

Si vous envisager d’installer un serveur uniquement possédant le rôle Edge exécuter la commande suivante :

  • Add-WindowsFeature NET-Framework,RSAT-ADDS,ADLDS -Restart
  • Etape 4 : Paramétrage du port TCP

Une fois que le serveur a redemarrer connectez-vous sur le serveur dans le domaine avec un compte administrateur et configurer le service de partage de port TCP. Net (Net.Tcp Port Sharing Service) pour qu’il démarre automatiquement. pour cela tapez la commande suivante :

  • Set-Service NetTcpPortSharing -StartupType Automatic

 

  • Etape 5 : Mise à jour du système d’exploitation

Avant de procéder à l’installation de Microsoft Exchange 2010 effectuer une mise a jour dus système d’exploitation via Microsoft Update pour récupérer et installer les dernières mises à jour.

 

INSTALLATION DE EXCHANGE 2010

Conditions préalables

Vous devez vous assurer que chaque rôle serveur répond aux conditions préalables et à la configuration système requises avant de commencer l’installation.

Installer Exchange ServeUr 2010

(Extrait technet)

Pour exécuter la procédure suivante, vous devez utiliser un compte auquel l’appartenance au groupe Administrateurs de schéma a été déléguée si vous n’avez pas déjà préparé le schéma Active Directory. Si vous installez le premier serveur Exchange 2010 de l’organisation, vous devez utiliser un compte appartenant au groupe Administrateurs d’entreprise. Si vous avez déjà préparé le schéma mais que vous n’installez pas le premier serveur Exchange 2010 de l’organisation, vous devez utiliser un compte appartenant au groupe Rôle installation déléguée.

Dans la page Démarrer, vérifiez que vous avez effectué les étapes 1 à 3. Si vous n’avez pas encore installé les composants dont il est question dans ces étapes, le programme d’installation affichera un lien vers les sites correspondants pour vous permettre de télécharger ces composants. La page Introduction lance l’installation d’Exchange dans votre organisation. Elle vous guidera au cours de l’installation. Cliquez sur Suivant pour continuer.

  1. Dans la page Contrat de licence, acceptez les termes du contrat et cliquez sur Suivant.
  2. Dans la page Rapport d’erreurs, indiquez si vous souhaitez activer ou désactiver la fonctionnalité de rapport d’erreurs Exchange, puis cliquez sur Suivant.
  3. Dans la page Type d’installation, indiquez si vous voulez réaliser une installation par défaut d’Exchange ou une installation personnalisée d’Exchange Server, puis cliquez sur Suivant. Si vous choisissez Installation par défaut d’Exchange Server, vous ne pourrez pas installer le rôle serveur de messagerie unifiée ou le rôle serveur de transport Edge. Vous pourrez ajouter des rôles serveur supplémentaires ultérieurement si vous décidez de ne pas les installer au cours de cette installation.
  4. Dans la page Sélection des rôles serveur, sélectionnez les rôles serveur Exchange à installer et cliquez sur Suivant. Vous pourrez ajouter des rôles serveur supplémentaires ultérieurement si vous décidez de ne pas les installer au cours de cette installation. Le rôle serveur de transport Edge ne peut pas coexister sur le même ordinateur qu’un autre rôle serveur. Vous devez déployer le rôle serveur de transport Edge dans le réseau de périmètre et à l’extérieur de la forêt Active Directory. Par ailleurs, les outils de gestion Exchange ne sont pas installés par défaut. Par conséquent, vous devez sélectionner Outils de gestion pour installer la console de gestion Exchange et les cmdlets Exchange pour l’environnement de ligne de commande Exchange Management Shell. Les outils de gestion sont installés automatiquement si vous installez un autre rôle serveur.
  5. S’il s’agit du premier serveur Exchange de votre organisation, dans la page Organisation Exchange, entrez le nom de votre organisation Exchange. Un nom d’organisation Exchange ne peut contenir que les caractères suivants :A à Z,a à z,0 à 9,Espace (pas au début ni à la fin),Trait d’union ou tiret
  6. S’il s’agit du premier serveur Exchange de votre organisation, dans la page Paramètres du client, cliquez sur l’option qui décrit les ordinateurs clients de votre organisation exécutant Microsoft Office Outlook.

Remarque : Si vous n’avez pas d’ordinateur client exécutant Outlook 2003 ou une version antérieure et que vous sélectionnez Oui, Exchange 2010 crée une base de données de dossiers publics sur le serveur de boîtes aux lettres. Si tous les ordinateurs clients exécutent Outlook 2010, les dossiers publics sont facultatifs dans Exchange 2010. Si vous sélectionnez Non, Exchange 2010 ne crée pas de base de données de dossiers publics sur le serveur de boîtes aux lettres. Vous pourrez ajouter une base de données de dossiers publics ultérieurement. Par exemple, si vous ajoutez des ordinateurs clients exécutant Outlook 2003 et avez besoin d’une base de données de dossiers publics, vous pouvez en créer une sur le serveur de boîtes aux lettres Exchange 2010. Vous devez ensuite configurer le carnet d’adresses en mode hors connexion pour la distribution des dossiers publics, puis redémarrer le service Banque d’informations d’Exchange avant que des ordinateurs clients exécutant Outlook 2003 ou des versions antérieures soient en mesure de se connecter au serveur.

8 – Dans la page Configurez le domaine externe du serveur d’accès au client, saisissez le nom de domaine à utiliser pour configurer les serveurs d’accès au client. Pour plus d’informations sur la configuration des serveurs d’accès au client, voir Managing External Client Access. Cliquez sur Suivant.

9- Dans la page Programme d’amélioration de la satisfaction client, choisissez les sélections appropriées à votre organisation, puis cliquez sur Suivant.

10- Dans la page Tests de préparation, affichez l’état pour déterminer si les contrôles préalables de l’organisation et du rôle serveur ont été accomplis avec succès. Si c’est le cas, cliquez sur Installer pour installer Exchange 2010.

11- Dans la page Achèvement, cliquez sur Terminer.

 

INSTALLATION DU CORRECTIF RU1

 

Une fois que votre installation Exchange 2010 est terminée, vous devez installer le dernier correctif Exchange 2010 RU1. Certaines précautions sont à prendre.

IMPORTANT :

Si votre serveur Exchange 2010 n’est pas connecté à l’internet nous vous conseillons d’effectuer la procédure suivante, qui vous évitera d’attendre un certain temps lors de l’application du correctif

  • Dans Internet Explorer, sélectionnez l’onglet Avancé/Outils, Internet Options.
  • Dans la section sécurité, cliquez pour décocher la case à cocher Vérification de révocation de certificats de l’éditeur.
  • Cliquez sur OK pour fermer la boîte de dialogue Internet Options.

Si vous avez modifié les pages OWA dans Exchange 2010, le paragraphe suivant vous concerne :

Lorsque vous appliquez un package de correctifs cumulatifs, le processus de mise à jour écrase les fichiers OWA (Outlook Web App) s’il est nécessaire. Si vous avez modifié le fichier Logon.aspx ou d’autres fichiers OWA, les personnalisations sont remplacées pour vous assurer que OWA est correctement mis à jour. Après avoir appliqué le package de correctifs de mise à jour, vous devez recréer personnalisation OWA dans Logon.aspx.

Nous vous recommandons de toujours effectuer une copie de sauvegarde de tous les fichiers OWA personnalisées avant d’appliquer le correctif cumulatif.

Si vous avez installé des mises à jour intermédiaires ; il faut impérativement les supprimer. (Interim Updates)

Pour récupérer le correctif, cliquez sur le lien suivant :

http://www.microsoft.com/downloads/details.aspx?FamilyID=371add31-d7a0-4c8b-8325-a6fced2d05e6&displaylang=en

 

Positionnement des sources

Afin de faciliter la maintenance nous vous conseillons de copier les sources sur une partition du serveur en organisant les répertoires suivants


 

VERIFICATION DE L’INSTALLATION

 

Une fois terminé, vous devez vérifier l’installation de l’environnement Microsoft Exchange. Pour cela exécuter la commande Powershell

  • Get-Exchangeserver

Et examiner le journal d’installation. En cas de souci ce dernier vous informera sur les problèmes d’installation.


Vérifications de base

  1. Après avoir redémarrer, vérifier que tout les services Exchange 2010 positionnés en démarrage automatique sont correctement lancés
  2. Vérifier l’accès à la console Exchange 2010
  3. Créer une boite aux lettres de test
  4. Vérifier l’accès à Outlook Web APP via le navigateur IE sur le serveur Exchange en tapant le nom du serveur pleinement qualifié suivi de /owa comme suit : http://nomduserveurfqdn/owa
  5. Vérifier l’envoi et la réception de message depuis OWA depuis et vers le compte de test.

 

ANNEXES

 

Liste des services installés par Microsoft Exchange 2010

 

SERVICE NAME

SERVICE SHORT NAME

SECURITY CONTEXT

DESCRIPTION AND DEPENDENCIES

DEFAULT STARTUP TYPE

SERVER ROLES

REQUIRED (R) OR OPTIONAL (O)

Microsoft Exchange Active Directory Topology

MSExchangeADTopology

Local System

Provides Active Directory topology information to Exchange services. If this service is stopped, most Exchange services are unable to start. This service has no dependencies.

Automatic

Mailbox, Hub Transport, Client Access, Unified Messaging

R

Microsoft Exchange ADAM

ADAM_MSExchange

Network Service

Stores configuration data and recipient data on the Edge Transport server. This service represents the named instance of Active Directory Lightweight Directory Service (AD LDS) that’s automatically created by Setup during Edge Transport server installation. This service is dependent upon the COM+ Event System service.

Automatic

Edge Transport

R

Microsoft Exchange Address Book

MSExchangeAB

Local System

Manages client address book connections. This service is dependent upon the Microsoft Exchange Active Directory Topology service.

Automatic

Client Access

R

Microsoft Exchange Anti-spam Update

MSExchangeAntispamUpdate

Local System

Provides the Microsoft Forefront Protection 2010 for Exchange Server anti-spam update service. On Hub Transport servers, this service is dependent upon the Microsoft Exchange Active Directory Topology service. On Edge Transport servers, this service is dependent upon the Microsoft Exchange ADAM service.

Automatic

Hub Transport, Edge Transport

O

Microsoft Exchange Credential Service

MSExchangeEdgeCredential

Local System

Monitors credential changes in AD LDS and installs the changes on the Edge Transport server. This service is dependent upon the Microsoft Exchange ADAM service.

Automatic

Edge Transport

R

Microsoft Exchange EdgeSync

MSExchangeEdgeSync

Local System

Connects to an AD LDS instance on subscribed Edge Transport servers over a secure LDAP channel to synchronize data between a Hub Transport server and an Edge Transport server. This service is dependent upon the Microsoft Exchange Active Directory Topology service. If Edge Subscription isn’t configured, this service can be disabled.

Automatic

Hub Transport

O

Microsoft Exchange File Distribution

MSExchangeFDS

Local System

Distributes offline address book (OAB) and custom Unified Messaging prompts. This service is dependent upon the Microsoft Exchange Active Directory Topology and Workstation services.

Automatic

Client Access, Unified Messaging

R

Microsoft Exchange Forms-Based Authentication

MSExchangeFBA

Local System

Provides forms-based authentication to Microsoft Office Outlook Web App and the Exchange Control Panel. If this service is stopped, Outlook Web App and the Exchange Control Panel won’t authenticate users. This service has no dependencies.

Automatic

Client Access

R

Microsoft Exchange IMAP4

MSExchangeIMAP4

Network Service

Provides IMAP4 service to clients. If this service is stopped, clients won’t be able to connect to this computer using the IMAP4 protocol. This service is dependent upon the Microsoft Exchange Active Directory Topology service.

Manual

Client Access

O

Microsoft Exchange Information Store

MSExchangeIS

Local System

Manages the Exchange Information Store. This includes mailbox databases and public folder databases. If this service is stopped, mailbox databases and public folder databases on this computer are unavailable. If this service is disabled, any services that explicitly depend on it will fail to start. This service is dependent on the RPC, Server, Windows Event Log, and Workstation services.

Automatic

Mailbox

R

Microsoft Exchange Mail Submission Service

MSExchangeMailSubmission

Local System

Submits messages from the Mailbox server to Exchange 2010 Hub Transport servers. This service is dependent upon the Microsoft Exchange Active Directory Topology service.

Automatic

Mailbox

R

Microsoft Exchange Mailbox Assistants

MSExchangeMailboxAssistants

Local System

Performs background processing of mailboxes in the Exchange store. This service is dependent upon the Microsoft Exchange Active Directory Topology service.

Automatic

Mailbox

R

Microsoft Exchange Mailbox Replication Service

MSExchangeMailboxReplication

Local System

Processes mailbox moves and move requests. This service is dependent upon the Microsoft Exchange Active Directory Topology and Net.Tcp Port Sharing service.

Automatic

Client Access

O

Microsoft Exchange Monitoring

MSExchangeMonitoring

Local System

Allows applications to call the Exchange diagnostic cmdlets. This service has no dependencies.

Manual

All

O

Microsoft Exchange POP3

MSExchangePOP3

Network Service

Provides POP3 service to clients. If this service is stopped, clients can’t connect to this computer using the POP3 protocol. This service is dependent upon the Microsoft Exchange Active Directory Topology service.

Manual

Client Access

O

Microsoft Exchange Protected Service Host

MSExchangeProtectedServiceHost

Local System

Provides a host for several Exchange services that must be protected from other services. This service is dependent upon the Microsoft Exchange Active Directory Topology service.

Automatic

Hub Transport, Client Access

R

Microsoft Exchange Replication Service

MSExchangeRepl

Local System

Provides replication functionality for mailbox databases on Mailbox servers in a database availability group (DAG). This service is dependent upon the Microsoft Exchange Active Directory Topology service.

Automatic

Mailbox

O

Microsoft Exchange RPC Client Access

MSExchangeRPC

Network Service

Manages client RPC connections for Exchange. This service is dependent upon the Microsoft Exchange Active Directory Topology service.

Automatic

Mailbox, Client Access

O (Mailbox), R (Client Access)

Microsoft Exchange Search Indexer

MSExchangeSearch

Local System

Drives indexing of mailbox content, which improves the performance of content search. This service is dependent upon the Microsoft Exchange Active Directory Topology and Microsoft Search (Exchange Server) services.

Automatic

Mailbox

O

Microsoft Exchange Server Extension for Windows Server Backup

WSBExchange

Local System

Enables Windows Server Backup users to back up and recover application data for Microsoft Exchange. This service has no dependencies.

Manual

Mailbox

O

Microsoft Exchange Service Host

MSExchangeServiceHost

Local System

Provides a host for several Exchange services. On internal server roles, this service is dependent upon the Microsoft Exchange Active Directory Topology service. On Edge Transport servers, this service is dependent upon the Microsoft Exchange ADAM service.

Automatic

All

R

Microsoft Exchange Speech Engine

MSSpeechService

Network Service

Provides speech processing services for Unified Messaging. This service is dependent upon the Windows Management Instrumentation (WMI) service.

Automatic

Unified Messaging

R

Microsoft Exchange System Attendant

MSExchangeSA

Local System

Forwards directory lookups to a global catalog server for legacy Outlook clients, generates e-mail addresses and OABs, updates free/busy information for legacy clients, and maintains permissions and group memberships for the server. If this service is disabled, any services that explicitly depend on it will fail to start. This service is dependent on the RPC, Server, Windows Event Log, and Workstation services.

Automatic

Mailbox

R

Microsoft Exchange Throttling

MSExchangeThrottling

Network Service

Limits the rate of user operations. This service is dependent upon the Microsoft Exchange Active Directory Topology service.

Automatic

Mailbox

R

Microsoft Exchange Transport

MSExchangeTransport

Network Service

Provides SMTP server and transport stack. On Hub Transport servers, this service is dependent upon the Microsoft Exchange Active Directory Topology service. On Edge Transport servers, this service is dependent upon the Microsoft Exchange ADAM service.

Automatic

Hub Transport, Edge Transport

R

Microsoft Exchange Transport Log Search

MSExchangeTransportLogSearch

Local System

Provides remote search capability for Microsoft Exchange Transport log files. On Hub Transport servers, this service is dependent upon the Microsoft Exchange Active Directory Topology service. On Edge Transport servers, this service is dependent upon the Microsoft Exchange ADAM service.

Automatic

Hub Transport, Mailbox, Edge Transport

O

Microsoft Exchange Unified Messaging

MSExchangeUM

Local System

Enables Microsoft Exchange Unified Messaging features. This allows voice and fax messages to be stored in Exchange and gives users telephone access to e-mail, voice mail, calendar, contacts, or an auto attendant. If this service is stopped, Unified Messaging isn’t available. This service is dependent upon the Microsoft Exchange Active Directory Topology and the Microsoft Exchange Speech Engine service.

Automatic

Unified Messaging

R

Microsoft Search (Exchange Server)

msftesql-Exchange

Local System

This is a Microsoft Exchange-customized version of Microsoft Search. This service is dependent on the RPC service.

Manual

Hub Transport, Mailbox

O


 

Publié dans Installation-2010 | Leave a Comment »

Installation du correctif cumulatif RU1 pour Exchange 2010 sur les membres d’un DAG

Publié par Teruin laurent le décembre 23, 2009


La Mise à jour RU1 pour Exchange Server 2010 est disponible et nous vous recommandons de l’installer sur tous vos serveurs Exchange 2010.

Article Original : http://blogs.technet.com/scottschnoll/archive/2009/12/10/installing-update-rollup-1-for-exchange-2010-on-dag-members.aspx

Pour information, les serveurs qui sont membres de DAGs n’utilisent pas Microsoft Update pour installer les Rollup Update. Au lieu de cela, les RU doivent être téléchargé sà partir du Centre de téléchargement Microsoft et installé manuellement. Lorsque vous installez un correctif cumulatif (RU) sur un serveur qui est membre d’un DAG, plusieurs services seront arrêtés pendant l’installation, y compris tous les services Exchange et le service de Windows Cluster. Le processus général pour l’installation des cumuls de mise à jour sur un membre DAG est donc le suivant :

  • Suspendez l’activation pour les bases de données sur le serveur en cours de mise à jour.
  • Effectuer un basculement de serveur afin que toutes les bases de données sur le serveur deviennent des copies passives. Note : Il y aura une brève interruption de service pour les boîtes aux lettres hébergées sur les bases de données actives pendant le processus de basculement.
  • Installez le correctif cumulatif.
  • Reprendre l’activation pour les bases de données sur le serveur de mise à jour.
  • Effectuer des switchovers de la base de données selon les besoins.

Vous pouvez télécharger la dernière mise à jour cumulative pour 2010 Exchange à partir du Centre de téléchargement Microsoft.

Pour mettre à jour tous les membres du DAG, effectuez les procédures suivantes sur chaque membre du DAG, l’un après l’autre. Vous devez être posséder des autorisations avant d’effectuer cette procédure. Pour voir quelles autorisations vous avez besoin, consultez l’entrée "Base de données de groupes de disponibilité" dans la Rubrique High Availaibility Permissions

Installer un correctif cumulatif sur un membre du groupe de disponibilité de base de données

Suspendre l’activation pour les copies de la base de données sur le serveur en cours de mise à jour

  1. Exécutez la commande suivante dans l’environnement de ligne de commande Exchange Management Shell :

<server>Get-MailboxDatabaseCopyStatus-Server <serveur>| suspension-MailboxDatabaseCopy – ActivationOnly – confirmation: $ false – SuspendComment «Installation correctif cumulatif pour Exchange 2010»

Effectuer un basculement de serveur sur le serveur en cours de mise à jour

  1. Dans l’arborescence de la console, accédez à la Configuration du serveur >Boîte aux lettres.
  2. Dans le volet de résultats, sélectionnez le serveur de boîtes aux lettres que vous souhaitez.
  3. Dans le volet Actions, sélectionnez Le serveur
  4. Dans la boîte de dialogue serveur de base de données de copies, effectuez l’une des opérations suivantes :
  • Acceptez le paramètre par défaut de choisir automatiquement un serveur cible (dans ce cas, le système sélectionne automatiquement le meilleur serveur de boîtes aux lettres pour chaque base de données est basculé), puis cliquez sur OK.
  • Utiliser le serveur spécifié comme cible pour le basculement, cliquez sur Parcourir pour sélectionner un serveur de boîtes aux lettres et puis cliquez sur OK.

Installation de la mise à jour cumulative

  1. Fermez tous les outils de gestion Exchange.
  2. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur le fichier de correctif cumulatif de mise à jour (fichier .msp) que vous avez téléchargé et sélectionnez appliquer.
  3. Sur la page d’Accueil, cliquez sur suivant.
  4. Sur la page des Termes du contrat de licence, lire les termes du contrat de licence, sélectionnez J’accepte les termes du contrat de licence et puis cliquez sur suivant.
  5. Dans la page achèvement, cliquez sur Terminer.

Reprendre l’activation pour les bases de données sur le serveur de mise à jour

  1. Exécutez la commande suivante dans l’environnement de ligne de commande Exchange Management Shell :

    <server>Get-MailboxDatabaseCopyStatus-Server <serveur>| reprise-MailboxDatabaseCopy

Effectuer des switchovers de la base de données selon les besoins

  1. Dans l’arborescence de la console, accédez à la Configuration de l’organisation >Boîte aux lettres.
  2. Dans le volet de résultats, cliquez sur l’onglet Gestion des bases de données et puis cliquez avec le bouton droit de la souris sur la base de données de boîtes aux lettres dont vous souhaitez activer la copie.
  3. Dans le volet action, cliquez sur Activer une copie de la base de données.
  4. Dans la page Activer une copie de la base de données, cliquez sur Parcourir pour sélectionner le serveur que vous avez mis à jour.
  5. Sélectionnez le paramètre de votre choix pour le cadran de montage automatique de la base de données, définition sur le serveur sélectionné.
  6. Cliquez sur Déplacer pour activer la copie passive sélectionnée de la base de données sur le serveur de mise à jour.
  7. Dans la page achèvement, examiner les éléments suivants et puis cliquez sur Terminer pour fermer l’Assistant.


 
 

Publié dans Installation-2010 | Leave a Comment »

Installation Exchange 2010_Part 2

Publié par David PEKMEZ le novembre 17, 2009


Suite à la publication de l’article « Installation Exchange 2010 part 1 » dans lequel nous avons parcouru les pré requis d’installation de la nouvelle version du serveur Exchange ainsi que les préparatifs, nous allons maintenant voir l’installation d’Exchange 2010 en tant que tel.

Vos serveurs Windows Server 2008 ou Windows Server 2008 R2 sont maintenant prêts à accueillir Exchange Server 2010.

Cette installation est de type standard, à savoir les trois rôles « Mailbox », « Cas » et « Hub » sur la même machine,

Les principes de haute disponibilité sont abordés dans un article spécifique sur ce même site à l’adresse suivante

http://unifiedit.wordpress.com/2009/07/28/exchange-2010-database-availability-group-dag/

Procurez vous Exchange Server 2010 en cliquant sur le lien ci-dessous

http://technet.microsoft.com/fr-fr/evalcenter/dd185495.aspx

 

Mise à jour du schéma Active Directory

Les méthodes de mise à jour du Schéma Active Directory vont dépendre de votre organisation,

Si vous utilisez des comptes spécifiques ayant des droits restreints vous devez utiliser les commandes suivantes pour mettre à jour le schéma

setup /PrepareLegacyExchangePermissions

setup /PrepareSchema

setup /PrepareAD /OrganizationName: <organization name>

setup /PrepareDomain

Note : Si vous utilisez la commande Setup /PrepareAD, vous n’avez pas besoin de lancer la commande setup /PrepareDomain afin de préparer le domaine local, la commande /PrepareAD le fait automatiquement

Si vous n’utilisez pas de compte ayant des droits restreints et que vous utisez un compte ayant tous les droits au niveau du schéma, vous pouvez utilisez directement la commande suivante :

setup /PrepareAD /OrganizationName: <organization name>

Ci-dessous utilisation de la commande Setup /PrepareAD dans une Organisation Exchange 2007 existante.


Lancer ensuite le programme d’installation d’Exchange Server 2010

L’assistant vous propose d’installer les langues après avoir vérifier que les pré requis sont bien installés.


Lançons maintenant l’installation d’Exchange en cliquant sur « Install Microsoft Exchange »



Cliquer sur « Next »


Accepter les conditions de licences du produit en choisissant l’option appropriée puis cliquer sur « Next »


Choisissez de participer ou non au Reporting concernant les erreurs Exchange puis cliquer sur « Next »


Choisir ici une installation de type « Typical Exchange Server Installation » qui va installer les rôles suivant en plus des outils d’administration:

- Hub Transport Server

- Client Access Server

- Mailbox Server

Vous pouvez choisir ici une installation de type « Custom Exchange Server Installation » pour installer les rôles différemment, à savoir un à un ou cumuler les rôles Mailbox / Cas, Mailbox / Hub ou encore Cas / Hub par exemple, il suffira de cocher les rôles correspondant à vos attentes.

Cliquer ensuite sur « Next » afin de poursuivre l’installation


Si vous installez Exchange dans un environnement dans lequel aucune version d’Exchange n’a été installée,

L’assistant vous demandera le nom de l’organisation Exchange, entrez le nom et cliquez sur « Next »


Sélectionnez l’option qui correspond à la version de vos clients Outlook,

Si vous possédez des clients Outlook 2003, une base de dossiers publics sera créée afin qu’ils puissent fonctionner correctement.

Puis cliquez sur « Next »


Voici un assistant bien pratique, nous avons la possibilité de configurer directement dans l’interface d’installation les options de publication Exchange,

Afin que votre serveur de messagerie soit accessible depuis internet, cocher la case « The Client Access Server role will be Internet-facing » et renseigner le nom de domaine externe qui sera utilisé pour se connecter.


Renseigner ces options suivant votre volonté de participer ou non au programme d’amélioration de l’expérience utilisateur,


Cliquer maintenant sur « Install » afin de commencer l’installation et la configuration d’Exchange Server 2010.


Cliquer sur Finish et redémarrer le serveur de messagerie.

Autres informations / options d’installation d’Exchange Server 2010

 

Pour connaitre les informations d’installation d’Exchange Server 2010 en mode automatisé je vous propose de lire le TechNet Exchange

http://technet.microsoft.com/en-us/library/aa997281(EXCHG.140).aspx

Il est aussi désormais possible de pré créer un serveur Exchange 2010 et de déléguer les droits d’installation à un administrateur afin qu’il l’installe à distance,

Celui-ci droit être dans le groupe "Delegated Setup" afin de pouvoir installer le serveur.

Une fois celui-ci installé, il ne pourra pas l’administrer puisqu’il n’aura pas les droits de le faire.

http://technet.microsoft.com/en-us/library/bb201741(EXCHG.140).aspx

Conclusion

Nous avons parcouru dans cet article en deux parties les pré requis d’installation d’Exchange Server 2010, les recommandations en termes de dimensionnement, et l’installation en elle-même,

Pour aller plus loin, je vous propose d’aller sur le TechNet Exchange à l’adresse suivante

http://technet.microsoft.com/en-us/library/bb124558(EXCHG.140).aspx

Publié dans Installation-2010 | 2 Comments »

 
Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 223 followers