Office Servers and Services

"La connaissance ne vaut que si elle est partagée" / "An effective Knowledge is a shared one"

Exchange et le Stockage – Partie 6

Posted by Anthony Costeseque sur août 21, 2011


Aujourd’hui nous allons aller plus loin sur les I/Os dans Exchange 2010.

Nous avons dit qu’une application avait un profil de charge (workload) défini par :

I/O size (La taille des requêtes I/O)

Access pattern (Sequential ou Random ou encore entre les deux)

Footprint (La quantité totale de données disponible accédée dans le disque)

Command type (Read ou Write ou encore les deux)

 

Nous avons déjà vu la partie Command type (Read ou Write ou encore les deux)

Database : 60% Read / 40% Write

Logs : 50% Read / 50% Write

 

La partie Footprint depend de beaucoup de facteurs, ce n’est pas le but de ce billet.

 

La partie Access pattern (Sequential ou Random ou encore entre les deux) est intéressante :

Avec exchange 2010 les I/O séquentiels ont été augmenté grâce à de nouvelles fonctionnalités comme la défragmentation Online et les scans des databases Online.

Toutes les données sont stockées dans les bases de données qui sont constituées de B-trees, qui sont à leur tour composées de pages (la plus petite unité).

Ces pages sont défragmentées en ligne régulièrement, ce qui permet de réaliser des lectures séquentielles plus longues !

 

Et maintenant le plus intéressant, l’I/O size (La taille des requêtes I/O)

Nous avons définie dans la Partie 1, ce qu’est un I/O

Un I/O correspond à la plus petite quantité de données transférées depuis ou vers une application.

Sa taille peut être de 8/16/32/64/128/256KB

Et nous venons de voir plus haut que la plus petite unité dans une base de données est la « page ».

Nous pouvons donc en déduire la taille de nos I/O pour les bases de données Exchange 2010 :

1 I/O = 1 page = 32Ko

Cette taille a été augmentée dans la version 2010 pour améliorer les performances.

Pour historique :

En 2003 la taille d’un page été de 4Ko

En 2007 la taille est passée à 8Ko

 

Donc dans Exchange 2010 la lecture ou l’écriture de données dans une base de données se fait par morceau de 32Ko.

 

Pour toutes questions n’hésitez pas.

Anthony COSTESEQUE.

Une Réponse to “Exchange et le Stockage – Partie 6”

  1. […] Partie 6 – Taille d’IO […]

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :