Office Servers and Services

"La connaissance ne vaut que si elle est partagée" / "An effective Knowledge is a shared one"

Exchange 2010 SP1 et La virtualisation : Quelques paramètres à prendre en compte

Posted by Teruin laurent sur septembre 5, 2011


Depuis l’avènement de Microsoft Exchange 2010 SP1, l’ensemble des rôles Exchange sont totalement virtualisable y compris le Rôle UM. Cependant si l’on peut tout virtualiser celle-ci n’est pas gratuite et comprend des contraintes qu’il faut prendre en compte des lors que l’on va concevoir une architecture de messagerie basée sur un environnement Virtuel.

Quels Hyperviseur supportés?

Sur ce point la réponse est simple car elle documentée directement sur le net, sur le site de Microsoft. Tous les Hyperviseurs sont supportés à condition qu’ils soient supportés par le programme de validation Microsoft de virtualisation. Pour vérifier que votre environnement est supporté merci de vous rapporter au site suivant :

http://www.windowsservercatalog.com/svvp/

Quelques points à prendre en compte

Utilisateur de plusieurs machines Physiques

Cela parait évident mais comme l’on a tendance à proposer de la tolérance de panne pour les services Exchange il parait tout à fait normal, mais ça va encore mieux en le disant, que les rôles Exchange de votre architecture devront être répartis sur plusieurs machines physiques.

Consommation CPU. : La virtualisation même si elle s’avère très pratique, consomme un surplus de CPU qui peut être estimée (Source Microsoft) à environ 12 %. Prenez en compte ce calcul dans l’estimation de vos CPU Exchange 2010.

Consommation Carte réseaux. : La consommation des cartes réseaux notamment celle utilisé par les processus de réplication peut s’avérer importante et par conséquent il peut être nécessaire de mettre en place des cartes réseaux physiques dédiées pour cette fonction.

Snapshots : Si vous envisagez de mettre en place une solution virtuelle pour vos serveurs de boites aux lettres, prenez en compte que les snapshots (Hyper-V) ne sont pas supportés pour des machines Virtuelles Exchange 2010 SP1.

Application locales. : Pour rester dans le support Microsoft, aucune application autre que le système d’exploitation ne doit fonctionner sur le serveur hôte.

Sauvegarde VSS : La sauvegarde VSS des disques Virtuels connectés en Passtrough ou ISCSI des machines VM n’est pas supportée.

Rapport Processeur 2 pour 1. Il faut veillez à ce que ratio processeur virtuel/cœurs physiques ne dépasse pas 2/1. Source Microsoft :« De nombreux produits de virtualisation de matériel permettent de spécifier le nombre de processeurs virtuels devant être alloués à chaque ordinateur virtuel invité. Les processeurs virtuels dans l’ordinateur virtuel invité partagent un nombre fixe de processeurs logiques dans le système physique. Exchange ne prend pas en charge un ratio processeur virtuel/processeur logique supérieur à 2/1. Par exemple, pour un système biprocesseur basé sur des processeurs quadri-cœur, le système hôte comporte 8 processeurs logiques. Dans un système présentant une telle configuration, vous ne devez pas allouer plus de 16 processeurs virtuels à l’ensemble des ordinateurs virtuels invités. » .

D’une manière générale il est recommandé d’associer à un CPU logique un CPU virtuel et de ne pas dépasser ce ratio.

Haute Disponibilité Virtuelle : La mise en place de DAG dans un environnement Hyper ou Vmware qui possèderait une solution de Haute disponibilité n’est pas supportée. En gros pas de double système de HA.

Stockage Exchange : les axes utilisés par les bases de données Exchange ne doivent pas être les mêmes que ceux utilisés par la machine hôte.
Les disques virtuels à expansion dynamique ne sont pas pris en charge par Exchange. Les disques virtuels qui utilisent des mécanismes de différenciation (tels que les captures instantanées ou disques durs virtuels différentiels d’Hyper-V) ne sont également pas pris en charge.
Le stockage NAS qui est présenté à l’invité en tant que stockage au niveau du bloc via l’hyperviseur n’est pas pris en charge.

Virtualisation UM : requiert 4 processeurs virtuels. Pour Exemple : Une machine à 4 processeurs virtuels peut accepter 40 appels simultanés maximum.

Présentation des Lun : La connexion FCC ou ISCSI doit être configurée au niveau du système d’exploitation hôte et présentée aux machines virtuelles en Passthrough ou VHD. Dans le cas de connexion ISCSI utilisez des cartes dédiées et activez les Jumbo frame et l’offloading si possible.

Sysprep. Ne pas utiliser de Sysprep pour les machines virtuelles Exchange 2010.

Hyper Autotuning. : Désactiver les fonctions Mémoire dynamique et Storage Tuning / rebalancing dans l’environnement Hyper V.

Disque de pagination : Le disque de pagination Exchange 2010 doit être taillé à minima de 15Go augmentés de la taille mémoire virtuelle allouée à la machine virtuelle. Si vous avez alloué 12 Go de mémoire virtuelle votre fichier de pagination doit être de 15+12= 27 Go.

Espace Disque de Windows 2008 R2 : La machine Hote Windows doit disposer d’un minima de 10 Go d’espace disque libre en plus de la place occupée par le fichier de pagination.

Laurent Teruin
Lteruin@hotmail.com


 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :