Office Servers and Services

"La connaissance ne vaut que si elle est partagée" / "An effective Knowledge is a shared one"

Validation de la configuration du Cluster Exchange 2010

Posted by Teruin laurent sur octobre 4, 2011


 

  1. Introduction

La mise en place d’un environnement Exchange doit être suivie d’une phase de validation qui comprend plusieurs étapes. Au cours de cette série nous allons passer en revue ces différents phase qui vous permettrons d’être sûr que votre environnement est convenablement paramétré. Pour commencer nous allons vérifier si notre environnement de Haute disponibilité (cluster) est correctement paramétré. Cette opération s’effectue grâce à l’assistant de validation de cluster présent dans l’environnement Windows 2008.Rappelons que :

Cette phase de validation est impérative si vous voulez que votre infrastructure Exchange clusterisée soit supportée par les équipes Microsoft.

Grace à cet outil, la configuration sera passée en revue et garantira que votre cluster respecte les bonnes pratiques. En cas de souci les équipes Microsoft peuvent vous demandez d’effectuer ces test soit dans le but d’inventaire, soit dans le but de valider votre configuration. Microsoft support une solution de clustering si tous les composant matériel sont marqués comme étant Certifié pour Windows 2008 R2 . Pour connaitre ou vérifier que votre matériel est présent dans la liste de compatibilité vous devrez vous reportez à l’adresse suivante:

http://www.windowsservercatalog.com/

L’outil de validation comprend 5 tests de base qui sont les suivants :

  • Test de configuration du cluster
  • test d’inventaires
  • Tests du stockage
  • Test de configuration des systèmes

 


Les tests de configuration du cluster vont inclure un certain nombre de tests d’inventaire sous-jacents qui sont les suivants :

  • Inventaire des Groupes de ressources de base utilisée par le cluster
  • Inventaire des informations de configuration réseau
  • Inventaire des ressources présentes au sein du cluster
  • Inventaire des volumes présent dans l’environnement stockage du cluster

Puis un certain nombre de tests seront effectués

  • Validation de la configuration du Quorum
  • Validation du statut des ressources
  • Validation de nom principal de service
  • Validation de la consistance de volume.


Figure 1 : Test de configuration du cluster

Les tests d’inventaires vont quant à eux vérifier les points suivants :

  • Information du BIOS
  • Variable d’environnement
  • Les adaptateurs Fibre
  • Les adaptateurs ISCSI
  • Les informations de mémoire
  • Les informations liées aux systèmes d’exploitation
  • les périphériques plug and play
  • les processus en cours d’exécution
  • les adaptateurs SAS
  • les informations sur les services
  • les mises à jour logicielles présentes
  • les pilotes logiciels
  • les informations du système comme le nom du serveur, le modèle type, le compte utilisé pour le test, le nom du domaine de la machine ainsi que la plage horaire du serveur


Figure 2 : Inventaires des données du cluster

 

Les tests du stockage vont quant à eux vérifier un certain nombre de point technique listés ci-dessous :


Les tests de la configuration du système vont quant à eux tester les points suivants :


  1. Exécution de l’outil de validation

Dans notre exemple nous avons mis en place un cluster à trois nœuds comportant trois serveurs de boites aux lettres. Les deux premiers sont présents sur un site physique le troisième sur un site distant. Site distant dont l’adressage IP est le même que sur le site dit principal. Pour des raisons évidentes nous vous recommandons de procéder à une sauvegarde des configurations avant de procéder aux tests.




  1. Résultat du test

Et les résultats tombent ;-))



  1. Correction des erreurs

Visiblement quelques avertissements sont présents. Je vous propose donc d’aller voir ce qu’il en est :

  1. HostRecordTTL property Warning

L’avertissement remonté par l’outil de validation est le suivant : The HostRecordTTL property for network name ‘Name: MRSDAG01’ is set to 300 ( 5 minutes). For local clusters the suggested value is 1200 (20 minutes).

Pour le corriger ouvrez le module powershell suivant : Windows PowerShell Modules


Pour le visualiser le paramètre en question utilisez la commande suivante :

PS C:\Users\lteruin> get-clusterResource « cluster Name » | Get-ClusterParameter

Object Name Value Type

—— —- —– —-

Cluster Name Name MRSDAG01 String

Cluster Name DnsName MRSDAG01 String

Cluster Name RemapPipeNames 0 UInt32

Cluster Name HostRecordTTL 300 UInt32

Cluster Name RegisterAllProvidersIP 0 UInt32

Cluster Name PublishPTRRecords 0 UInt32

Cluster Name TimerCallbackAdditionalThr… 5 UInt32

Cluster Name ResourceData {1, 0, 0, 0…} ByteArray

Cluster Name StatusNetBIOS 0 UInt32

Cluster Name StatusDNS 0 UInt32

Cluster Name StatusKerberos 0 UInt32

Cluster Name CreatingDC \\MRSINF2K01. String

Cluster Name LastDNSUpdateTime 10/3/2011 2:31:49 PM DateTime

Cluster Name ObjectGUID 855f5d489058f24188b12dd38c… String

 

Pour modifier la valeur en question utilisez la commande suivante :

 

Get-ClusterResource « cluster Name »| Set-ClusterParameter HostRecordTTL 1200

  1. Avertissements concernant le stockage

 

Concernant le stockage certains avertissements peuvent survenir selon votre configuration. Dans notre environnement, nous utilisons des disques locaux en Jbod. De plus, dans l’environnement Exchange Dag aucune ressource disque n’est partagée au sein du cluster. Certains avertissements sont donc tout à fait normaux. Si vous avez pris en compte les tests par défaut alors certains avertissement peuvent apparaitre (voir ci-dessous) :

 

  • List Potential Cluster Disks Warning / Normal & Peut être ignoré
  • Validate Disk Access Latency Warning / Normal & Peut être ignoré
  • Validate Disk Arbitration Warning / Normal & Peut être ignoré
  • Validate Disk Failover Warning / Normal & Peut être ignoré
  • Validate File System Warning / Normal & Peut être ignoré
  • Validate Microsoft MPIO-based disks Warning / Normal & Peut être ignoré
  • Validate Multiple Arbitration Warning / Normal & Peut être ignoré
  • Validate SCSI device Vital Product Data (VPD) Warning / Normal & Peut être ignoré
  • Validate SCSI-3 Persistent Reservation Warning / Normal & Peut être ignore
  • Validate Simultaneous Failover Warning/ Normal & Peut être ignoré

 

La plupart du temps si vous regardez dans le rapport du cluster, vous allez trouver qu’aucun disque n’a été trouvé.

« No disks were found on which to perform cluster validation tests. »

Si vous ne voulez pas que ces derniers réapparaissent sélectionnez lors du lancement de l’outil de validation l’option Run Only Tests I Select


Et sélectionner uniquement List All Disk dans la section stockage comme le montre la figure suivante :


  1. System Configuration

Après vérification il manquait un certain nombre de mise à jour de sécurité sur l’un des nœuds du cluster


Un petit Windows Update et le tour sera joué.

  1. CONCLUSION

Lorsque vous installez ou faites installer un environnement Exchange 2010 ou bien que vous procédez ou faite procéder à la mise à jour d’un environnement Exchange en production vous devriez rejouer ces tests afin de vérifier si vous êtes toujours dans une configuration supportée par Microsoft. Le rapport de cet outil fait partie intégrante des documents de recette que vous devez exiger des équipes techniques lors de l’installation mais également régulièrement.

Laurent TERUIN

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :