Office Servers and Services

"La connaissance ne vaut que si elle est partagée" / "An effective Knowledge is a shared one"

RDM or not RDM

Posted by Anthony Costeseque sur juin 29, 2012


Là est la question !

Bonjour à tous,

La question qui revient régulièrement lorsque l’on parle de vitaliser Exchange 2010 et que le choix se porte sur l’hyperviseur de VMware vSphere, c’est quelle enveloppe utiliser pour le stockage.

RDM : Raw Device Mapping (accès direct au stockage présenté)

OU

VMFS : un Datastore formaté avec le système de fichier propriétaire de VMware, le VMFS (celui contiendra des fichiers à plat de disque dur de type .vmdk)

Détruisons tout de suite le mythe qui remonte à VMware 3.5 et précédant ! Et qui est incrusté dans l’inconscient collectif ;)

Il n’y a plus de différences de performances entre VMFS et RDM, vous ne gagnerez pas en performance en utilisant du RDM !

(Le gain ne sera absolument pas perceptible !)

Maintenant faisons une comparaison entre les deux :

RDM :

  • Mapper 1 LUN vers 1 virtual machine, donc nous avons une isolation des I/O
  • En fonction du nombre de LUNs necessaires, la limite des 256 LUNs sera rapidement atteinte !
  • Permet d’utiliser les outils de backup/réplication fournie par la baie de stockage reposant sur Volume Shadow Copy Service (VSS)
  • Support pour les disques partagés en cluster
  • Support pour l’utilisation avec VMware Site Recovery Manager
  • Support de volumes jusqu’à 64TB (RDM en mode physique)

VMFS :

  • Solution préférée, utilise tous les avantages des fonctionnalités liées au stockage présente (elle celles futures)
  • Un volume (Datastore) peut contenir plusieurs VMs (ou être dédié à une VM)
  • Augmente l’utilisation du stockage, fourni une meilleur flexibilité, une administration et un management plus simple
  • Non supporté pour les disques partagés en cluster
  • Support pour l’utilisation avec VMware Site Recovery Manager
  • Disque virtuel .vmdk limité à 2TB

 

Bilan : VMFS recommandé :)

Pour toutes questions n’hésitez pas.

Anthony COSTESEQUE

Une Réponse to “RDM or not RDM”

  1. Bonsoir ,
    nous avons choisis de mettre les banques et les logs dans des partitions RDM afin que l’outil de sauvegarde prenne que l’OS avec l’API vstorage.
    nous utilisons un agent specifique exchange pour la sauvegardes des banques.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :